La question se posait déjà en 2019, mais il semble qu’avec l’accélération du nombre de dropshippers, la concurrence soit extrême. Le dropshipping est-il mort ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Gagner de l’argent avec le Dropshipping

Il est incontestable que, ces dernières années, le Dropshipping a explosé. Tout d’abord en termes de nombre de personnes qui utilisent cette méthode.

Par ailleurs, il faut noter qu’une certaine évolution des tarifs publicitaires peut porter atteinte au Dropshipping. Toutefois, si le dropshipping est bien une méthode, il faut faire attention à ne pas confondre le business model avec le produit.

Ainsi, en vous dirigeant vers un produit de niche, vous pourriez bien réaliser un gros chiffre d’affaires et même un joli bénéfice. Dès lors, intéressez-vous avant tout au produit vendu, à la concurrence éventuelle, et tentez de devenir le numéro un de votre secteur afin de vous imposer.

Le Dropshipping est avant tout une méthode de vente qui peut vous permettre de ne pas avoir de stocks, de ne pas louer un local et de diminuer vos frais de manière conséquente.

Les Limites du Dropshipping

Bien entendu, le Dropshipping offre le loisir de tester un business sans avoir besoin d’investir beaucoup de capital.

Avec le dropshipping, pas besoin d’avoir un fonds de commerce. Toutefois, il faut noter si vous avez l’opportunité de vous lancer facilement, vous aurez également une très grande concurrence.

Pourquoi ? Parce que d’autres personnes utiliseront aussi cette méthode. Ainsi, des dizaines de dropshippers proposeront certainement le même produit que vous. Pour cela, il est utile et nécessaire de bien se renseigner en amont sur la concurrence. Si vous constatez qu’un ou plusieurs dropshippers sont en avance sur vous, autant ne pas commercialiser le même produit.

Dirigez-vous alors vers un produit de niche qui sera beaucoup moins concurrentiel.

De plus, n’oubliez pas que même si vous n’avez pas à louer un local ni à acheter un fonds de commerce, vos concurrents multiplieront leurs ventes en investissant dans de la publicité.

Ils se dirigeront vers Facebook, Google, ou payeront un attaché de presse pour faire connaître leur boutique en ligne auprès des médias et des journalistes. Pour réaliser ces opérations publicitaires ou de relation presse, il faut du capital. Dès lors, vous allez très vite être confronté au manque de trésorerie pour vous démarquer.

La Mort du Dropshipping ?

Par conséquent, le dropshipping n’est pas mort, bien au contraire. À l’heure du tout numérique, l’e- commerce explose. Toutefois, ayez conscience que le dropshipping a ses limites. S’il permet de se lancer facilement, et de tester la vente d’un produit à moindres frais, vous serez vite confronté à un modèle qui demande de l’investissement pour croître.

Non, le dropshipping n’est pas mort, car le e-commerce n’est pas mort. Le jour où il mourra, l’économie mourra ; et personne n’a envie de voir ça un jour.