Comment vendre quelque chose?

Quel que soit le produit ou le service que vous vendez, vous devez concentrer vos efforts de vente sur la communication des avantages de votre produit ou service au consommateur. 

Les avantages peuvent être tangibles ou intangibles, mais à moins que le consommateur individuel soit convaincu de vivre personnellement les avantages, votre produit ou service ne sera pas vendu.

Pensez-y, vendre est un art !

De la définition de la vente à l’art de la vente : qu’est-ce qui rend un vendeur prospère ?

  • Penser sur le long terme : La plupart des bons vendeurs pensent à long terme et à la manière dont ils peuvent tirer parti de la vente actuelle pour développer davantage d’activités à partir du même client ou via des références.
  • Rester à l’écoute des besoins du client : Trop de vendeurs passent tout leur temps à essayer de convaincre le client éventuel d’acheter le produit ou le service en question, sans chercher à savoir ce qu’il veut réellement. Le client peut ne pas être intéressé par le produit que vous vendez, mais il peut avoir besoin d’un autre produit ou service que vous pouvez offrir maintenant ou à l’avenir.
  • Ne pas faire des promesses intenables : Rien ne dégoute plus rapidement un client que des promesses non tenues.
  • Ténacité : Un bon vendeur sait qu’il peut falloir plusieurs tentatives pour réaliser une vente et ne jamais abandonner un client potentiel. Quelque part en bout de ligne, un rappel par e-mail ou par téléphone pourrait clôturer la transaction. Un bon vendeur sait également faire la distinction entre poursuivre une vente potentielle et harceler le client.
  • Motivation personnelle et attitude positive : Les vendeurs qui réussissent ont un niveau d’initiative élevé. Ils recherchent constamment de nouvelles opportunités et considèrent les revers comme des expériences d’apprentissage. Ils se tiennent responsables de leurs performances et ne blâment pas les autres ou les conditions économiques actuelles pour leur manque de succès.
  • Promouvoir les produits et services : Cela inclut l’utilisation de courriels, de mises à jour de sites Web et de publications sur les réseaux sociaux afin que les clients puissent être tenus au courant des dernières offres de produits ou de services via  Facebook, LinkedIn, Twitter et Pinterest.

Nous venons de voir les principaux points qui feront de vous un bon vendeur. Mais il ne s’agit là que d’une toute petite partie et bien vendre ne s’improvise pas.

Que vous ayez choisi de vendre en dropshipping ou sur Amazon, rien ne vaut une solide formation.