Se rendre sur les places de marché pour faire connaître votre site de dropshipping

Les places de marchés sont des lieux de rencontre des marchands et vendeurs avec les clients et acheteurs. Différentes transactions y auront lieu. Même si les places de marché sont dédiées à la vente de produits et matériels physiques, vous pouvez également y vendre vos services. Autrement dit, vous utiliserez les sites de marketplace pour faire la publicité de votre site de dropshipping. Ce sera une façon d’attirer vos potentiels clients qui sauront que vous êtes un distributeur. C’est une solution intéressante dans la mesure où les plus grandes places de marché dont tous bien positionnés dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Vous tirerez donc avantage du référencement naturel de ces sites de marketplace et optimiserez votre visibilité sur la toile. Si vous souhaitez faire de la publicité gratuite qui fera augmenter vos ventes, n’hésitez donc pas à vous rendre sur les places de marché.

Ne pas lésiner sur l’optimisation de votre site e-commerce

Vous souhaitez que votre site soit bien classé sur les premières pages des principaux moteurs de recherche ? Concentrez-vous sur votre stratégie SEO ou Search Engine Optimization, également appelé référencement naturel. Cet algorithme permettra à votre site d’être bien positionné sur les résultats des moteurs de recherche en fonction de nombreux critères comme les mots-clés. Toutefois, se lancer dans le processus d’optimisation demande une certaine patience puisqu’il faudra au moins 6 mois jusqu’à 12 mois pour obtenir un trafic moyen.

Vous pouvez aussi optimiser votre site avec une campagne SEA ou Search Engine Acquisition Adversiting. Il s’agit d’une technique pour attirer des clients potentiels grâce aux annonces publicitaires. Grâce au coût par clic, vous augmenterez facilement et rapidement votre visibilité à condition de bien choisir les bons mots-clés.

Utiliser les réseaux sociaux

Comme Facebook est aujourd’hui le réseau social le plus utilisé, n’hésitez pas à vous en servir pour faire propulser votre activité de dropshipping. Il suffit alors de créer votre page et de mettre en place un profil qui puisse vraiment représenter votre activité commerciale. Vous pouvez ensuite rejoindre les groupes qui ont un lien avec les produits ou services que vous vendez. Ce sera ainsi que vous serez en mesure de cibler vos potentiels clients. Ici, le but est surtout de vous faire connaître tout en vendant vos produits. Faites-en de même avec Instagram, le deuxième réseau social le plus utilisé tant par les particuliers que par les professionnels. Par ailleurs, Twitter vous permettra aussi de vendre vos produits. De plus, ce réseau social vient récemment de créer une fonctionnalité pour les boutiques en ligne leur permettant d’optimiser la visibilité de leurs produits. Enfin, n’oubliez pas Pinterest. Lorsqu’un membre de ce réseau social assez particulier cherchera un produit en utilisant un mot-clé, il pourra tomber sur le vôtre. Si son objectif n’est pas de faire un achat dans l’immédiat, il pourra se rendre sur votre site pour voir ce qu’il y a. Aussi, Pinterest vous permettra de référencer encore une fois votre site de dropshipping.

S’assurer de la légitimité de vos fournisseurs

Vous avez réussi à trouver facilement des fournisseurs ? Avant de vous constitué un catalogue, il est important vérifier leur légitimité. Pour ce faire, renseignez-vous sur le nom du grossiste, son numéro d’immatriculation et de SIREN, son nom de domaine, mais également l’identité du gérant ainsi que l’adresse du siège social de l’entreprise puis ses coordonnées. Pour affirmer si oui ou non il fait du dropshipping, n’hésitez pas à le contacter. C’est également une façon d’évaluer son sérieux et son professionnalisme par un simple entretien téléphonique.

S’assurer de la réputation du fournisseur

Pour assurer la qualité du catalogue que vous proposerez sur votre site, il est tout aussi important de vérifier la fiabilité de vos fournisseurs. Vous pouvez par exemple faire des recherches sur internet pour savoir si oui ou non votre fournisseur a déjà eu des litiges. Vous pouvez aussi vous référer aux avis des consommateurs sur ses offres. Un autre moyen efficace d’évaluer la réputation du fournisseur : taper son nom sur le moteur de recherche. S’il est bien positionné sur les résultats de recherche, c’est qu’il s’agit d’une entreprise ou d’une marque prestigieuse. Vous tirerez même avantage de votre collaboration avec lui, car dans la plupart des cas, les grands fournisseurs offrent gratuitement les catalogues de produits. N’hésitez pas à tester les produits de votre fournisseur. Pour ce faire, vous pouvez par exemple choisir un produit, l’acheter puis vous le faire livrer chez un proche pour ne pas vous faire découvrir. Vous pouvez alors évaluer la qualité du produit, mais aussi la qualité du service de livraison.

Se renseigner sur les mentions légales et le mode de paiement

Avant que vous ne mettiez en ligne votre catalogue, il est important de prendre connaissance des conditions légales obligatoires mentionnées sur le site web officiel de votre fournisseur. Prêtez également attention aux conditions de vente, des services après-vente, des conditions de retour et des prix des produits. De même, renseignez-vous sur les délais et les frais d’expédition des articles vendus. De cette façon, vous pouvez évaluer si oui ou non les produits sont conformes aux attentes et aux besoins de vos clients. Par ailleurs, assurez-vous que votre fournisseur est en mesure de respecter ses engagements commerciaux, car dans le cas échéant, ce sera votre image de marque qui en subira les conséquences.

Une autre chose très importante en dropshipping : assurez-vous que votre fournisseur propose des moyens de paiement sécurisé. Il sera alors plus facile de percevoir les commissions que vous réaliserez sur les ventes de chaque produit. C’est le cas en utilisant une société de logistique.