Dans l’univers du e-commerce, on entend parler de plus en plus depuis quelques années du dropshipping. Une nouvelle pratique de vente en ligne qui serait devenue le sésame qui ouvre les portes de la notoriété !

Le concept séduit et attire bon nombre de jeunes auto-entrepreneurs. Mais qu’est-ce que c’est en réalité ? Pourquoi le dropshipping est-il donc en plein essor ?

Définition, particularités et mode d’action.


C’est quoi le dropshipping ?

Il est la nouvelle donne en matière de vente en ligne qui n’en finit pas de faire des adeptes au sein de la population des web entrepreneurs. La méthode consiste à vendre des produits sans en posséder le stock. Le concept du dropshipping ou « livraison directe » en français, repose sur un système tripartite.

Il met en relation : le client, le revendeur et le fournisseur. Pour chaque achat opéré en ligne, le client passe par un site e-commerce détenu par le revendeur qui propose des produits en stock chez le fournisseur.

dropshipping système rentable sans stock

 

Lorsque la commande est passée sur son site, le revendeur procède à l’achat des biens auprès du fournisseur qui se charge de livrer le client. Dans ce système de vente, le revendeur est assimilé à un prestataire de services (intermédiaire) qui est chargé de vendre le produit, sans se préoccuper du reste de la chaîne logistique. Cette dernière partie relève de la compétence du fournisseur.

Ceci est un mode de vente assez simple dans lequel le revendeur dispose d’une grande flexibilité. Il n’a qu’un seul objectif : trouver preneur aux produits qu’il propose. Il pourra donc se concentrer sur cet unique but. La disponibilité et l’expédition sont à la charge du fournisseur.

Pour le client, l’opération est totalement transparente. Il n’a aucune connaissance de la chaîne de livraison. En dropshipping, l’expéditeur est le fournisseur des produits, ce qui enlève une étape à la chaine d’approvisionnement. L’acheteur ne se doute donc que son achat provient directement de l’entrepôt du fournisseur et non de la boutique d’achat.

Le principe du dropshipping

À la lecture de cette définition, on comprends vite que ce modèle économique est à part entière. Né aux États-Unis depuis plusieurs décennies, il est utilisé par la plupart des géants d’e-commerce pour étendre leurs réseaux de vente de produits.

En effet, l’ensemble de ces grands groupes propose à des marques/PME/Auto-entrepreneurs, d’exposer à la vente sur leurs sites, leurs produits en contrepartie d’une commission sur toute affaire conclue.

Le principe est que chaque partie se concentre sur ce qu’elle sait faire de mieux :

  • L’e-commerçant s’occupe spécifiquement de générer des ventes ;
  • Le fournisseur ou le grossiste prend en charge le stockage et l’envoi des colis. Il se spécialise dans ce qui représente le cœur de son métier : la production et la logistique.

le dropshipping est une technique rentable de e-commerce

Pour retracer les étapes du dropshipping, vous allez devoir vous mettre dans la peau d’un client ou d’un internaute à la recherche d’un produit dans une boutique en ligne. Lorsque vous arrivez sur le site marchand, vous cherchez puis sélectionnez le produit de votre choix. C’est alors que vous procédez à l’achat.

L’e-commerçant va recevoir votre commande. Ne possédant pas le stock des produits chez lui, il va adresser votre commande à son fournisseur en indiquant vos coordonnées de livraison. Celui-ci traitera le bon de commande, puis procèdera à l’expédition du colis à l’adresse fournie, sans faire référence de son nom.

Les points suivants illustrent parfaitement le cycle de vente de « la livraison directe » :

  • L’internaute commande un produit dans une enseigne de vente en ligne ;
  • L’e-shop enregistre la commande dont le montant s’élève au prix de vente grossiste+ sa commission ;
  • L’e-shop transmet la commande au fournisseur + les coordonnées de l’acheteur ;
  • Le fournisseur apprête le colis et l’envoie au client ;
  • Le client reçoit sa commande.

La commission de l’e-commerçant lui est reversée selon les modalités de paiements conclus entre les deux parties. L’autre particularité du dropshipping réside dans le fait que l’e-commerçant n’est pas obligé d’afficher ou de publier le nom de son fournisseur sur son site.

Plutôt pratique non ? Vous évitez d’avoir des stocks et les dépenses logistiques qui vont avec. De même, vous n’avez pas le souci des produits invendus ! C’est l’une des méthodes les mieux abordables pour débuter dans l’e-commerce avec peu de risques financiers.

Le dropshipping est une solution rentable et facile à mettre en place

Le cadre légal et juridique du dropshipping

Le principe légal du dropshipping

Le mécanisme de la « livraison directe » est tout à fait légal dans la mesure il est semblable à celui d’un intermédiaire comme peut l’être un supermarché. La mission du “drop” est double :

  • Tout d’abord, il faudra réussir à bien négocier les prix des produits. Proposez la bonne affaire sur Internet pour intéresser plusieurs clients. C’est la clé du succès des services du dropshippeur.
  • Ensuite, l’e-commerçant devra opérer dans la légalité et disposer d’une boutique qui respecte les normes d’un e-commerce.

En tant que vendeur intermédiaire, vous êtes celui qui fournit les bonnes informations sur la gamme des produits. Votre site doit présenter les articles de façon à retenir l’attention des internautes et susciter une décision d’achat. Vous êtes le vendeur qui fait découvrir et qui rentabilise son affaire.

Vos qualités mettent en avant:

  • votre capacité à dénicher
  • tester 
  • et approuver un bien susceptible d’intéresser .

dropshipping les clés du succès

Le bon choix du statut juridique

Mais avant tout, il faut être déclaré pour pouvoir faire du dropshipping. Faut-il choisir un statut juridique particulier ? En France, le statut d’auto-entrepreneur s’y prête bien. Étant donné l’inexistence des impératifs de stockage. Vous avez peu d’investissements de départ à engager, comparativement à un commerce classique.

Cet aspect vous laisse le choix de démarrer votre activité avec le statut juridique qui vous convient à titre personnel. Par exemple, un régime micro-entreprise.

Mais si vous envisagez d’investir beaucoup d’argent en frais de publicité, de référencement naturel et de développement, vous aurez alors à mobiliser un capital de départ assez conséquent. Dans ces conditions, si vous décidez de vous associer, vous n’aurez plus la liberté de choisir n’importe quel statut juridique. Pareillement, si vous comptez rassurer les partenaires financiers.

Une fois que votre affaire aura atteint une bonne croissance, vous pourriez créer une SAS, ou une SASU, ou encore une SARL… En effet, le dropshipping est une activité qui a beaucoup d’avantages, malgré certaines contraintes.

se déclarer en dropshipping

Quelques notions de bon sens

Alors, déclarez normalement votre affaire, ne proposez pas de produits dangereux, ni prohibés. Assurez-vous qu’ils respectent les normes de qualité et de sécurité requises. D’autre part, vérifiez que vous respectez les conditions générales de commercialisation des produits exigées par votre fournisseur.

Par ailleurs, revenons sur les problématiques liées à la question de la TVA. Lors du choix du statut juridique, il serait intéressant de réfléchir sur les bonnes orientations avant de mettre la machine en route. Vous devez vous baser sur le montant de vos chiffres d’affaires par pays d’achat, afin de pouvoir adapter votre stratégie de récupération de la TVA, en fonction des seuils internationaux en vigueur. Ces seuils varient selon les pays.

La solution la plus profitable serait de choisir un outil de gestion et de suivi des ventes, qui gère toutes les destinations d’achat. Un logiciel capable de vous fournir en temps réel les différents totaux par pays.

Respecter les règles légales en dropshipping

Le dropshipping : une exigence en référencement naturel SEO

Vous ne pouvez pas connaître un succès durable dans le drop shipping sans avoir une stratégie de référencement SEO finement menée. Quel est le rapport ? Il est très simple. L’objectif de toute boutique en ligne est de générer assez de trafics, en attirant le maximum de visiteurs possible sur sa page. Pour créer cette audience tant convoitée, votre site doit mettre en place une politique efficace de visibilité pour faire émerger de la masse.

Or avoir de la visibilité sur le web, c’est se faire repérer par les algorithmes du moteur de recherche de Google. Autrement dit, apparaître dans les premières places de sa page de résultats. De fait, le contenu de qualité est inéluctablement le meilleur moyen pour y arriver.

l objectif, être sur la première page google

Attention au duplicate content

Il ne suffira donc pas de recopier la fiche produit du fournisseur pour croire que cela suffirait. Absolument pas ! Même dans le cas de la « livraison directe », la richesse du contenu a toute sa place. Si vos concurrents font la grossière erreur de se contenter de la fiche produit du fournisseur, c’est l’occasion rêvée pour les prendre de vitesse. Car utiliser un contenu quasi identique à celui de votre fournisseur, revient à faire le mauvais choix que représente le “duplicate content“.

Vous risquez surement d’être pénalisé par Google, en subissant une rétrogradation sur son site de recherche. Et adieu tous vos gros efforts !

Travaillez correctement vos fiches produits

La règle d’or en matière de référencement consiste à toujours se différencier par un contenu original et unique. Bien cibler les mots-clés ayant rapport à votre activité, et développer un champ sémantique fluide autour de votre sujet. Il a été prouvé que plus le texte qui accompagne un article est riche en information, plus les ventes sont importantes.

De même, il est aussi impératif de bien connaître sa cible. La meilleure stratégie web marketing est la bonne connaissance de votre audience et de ses principales attentes pour affiner vos actions commerciales. Par exemple, un internaute qui cherche à faire une acquisition sur la toile, a besoin de s’identifier au produit qu’il achète. Peu importe l’objet qu’il souhaite acquérir. Il aimerait lire une fiche-produit qui lui vendra un univers, une tendance, une utilité… Pour cette raison, votre e-boutique doit retenir l’attention afin de déclencher des achats.

cibler votre audience

Si vous n’avez aucune connaissance des pratiques du référencement naturel SEO, déléguez cette mission à une agence de marketing digital ou à un rédacteur web SEO ! Prenez un expert dans la rédaction des textes de qualité et virtuose des mots-clés. Ce dernier vous livrera du contenu sur-mesure qui va créer une véritable valeur ajoutée à votre site.

Vous l’aurez donc compris, une stratégie de référencement naturel ne s’improvise pas, pas plus que le dropshipping. Cela demande un certain niveau d’engagement, des efforts constants et de la persévérance. Ce sont là, les véritables piliers pour avoir du succès dans toute démarche entrepreneuriale.

Vous pouvez déléguer la partie SEO par des prestataires de services compétents

Comment créer une boutique de dropshipping ?

Pour faire de la « livraison directe », plusieurs étapes sont à respecter. Déjà, il faut pouvoir créer son site d’e-commerce. Des solutions telles que Wizishop, Prestashop ou Shopify, vous permettront de créer facilement et rapidement une e-boutique de façon bien souple.

Une fois que votre boutique est mise en place, vous n’aurez plus qu’à conclure un partenariat de vente avec un grossiste ou un fournisseur. Vous pourrez donc afficher directement sur votre site, tous les produits que vous souhaitez commercialiser : image, description, prix, stock disponible. Affinez bien votre page de vente pour que le visiteur n’ait plus qu’à cliquer sur le bouton “ajout au panier” et régler son achat pour devenir un client.

travailler ses fiches produits pour convertir en achat web

En matière de publicité, vos différentes stratégies de communication pour faire venir des visiteurs sur votre site dépendront de votre budget marketing. Rien ne doit être laissé au hasard : publicité payante sur Facebook Ads et sur Google Ads. Solliciter également le travail des influenceurs Instagram qui vont proposer vos articles au sein de leur communauté ou réseaux professionnels.

Ne négligez surtout pas la stratégie de référencement naturel SEO et du référencement payant qui aura pour effet de booster le trafic sur votre page. Il y a aussi les blogs, le mailing, les partenariats… Tout doit être testé !

Des stratégies marketing gagnantes !

stratégies marketing pour prospérer en dropshipping

Le but premier du dropshipping est de créer une e-boutique qui va générer des ressources et qui sera prospère. Il est donc important de bien évaluer une niche rentable dans laquelle l’e-commerçant va pouvoir se lancer. Pour cela vous avez la possibilité d’acheter une boutique de drop clé en main.

L’avantage de cette option réside dans le fait que la majorité des produits sont déjà positionnés sur le site, et les fiches produits sont rédigées. Tout est fait pour que la boutique soit immédiatement opérationnelle.

Cependant, il faudra faire très attention en négociant une boutique clé en main sur Internet. Les promoteurs de sites de commerce électronique vous miroiteront sûrement de beaux chiffres sur les tendances du marché. Mais ils ne vous parleront pas forcément des contraintes liées à l’écoulement des produits, aux dépenses publicitaires et au SAV.

Soyez donc prudents ! Faites preuve de vigilance ! Il se peut aussi qu’il y ait des problèmes avec le ou les fournisseurs choisis. Vérifiez tous les détails.

Les critères principaux de choix d’un fournisseur doivent dépendre de:

  • sa réputation,
  • la qualité des produits,
  • de la disponibilité des stocks,
  • de la flexibilité du contrat de vente,
  • des délais de livraison et du SAV.

Vous devez essentiellement vous focaliser sur un fournisseur qui vous permettra de proposer une large gamme de produits. Il est clair que votre réussite va en grande partie, découler du choix de votre fournisseur. Ainsi, lors de vos recherches, vous devez mettre en avant les indicateurs de confiance cités ci-dessus. Ces informations vont vous faciliter la tâche au cours de la sélection de votre grossiste, ainsi que des meilleurs produits, afin de disposer d’un site de niche efficace. Vous pouvez aussi vendre en marque blanche, ou sous votre propre marque. Vous êtes totalement libre, tant que vous restez en accord avec vos engagements juridiques envers votre fournisseur, l’État et le consommateur.

Demandez à votre fournisseur en dropshipping des produits à votre nom de marque

Comment établir une bonne stratégie de produit ?

Il suffit de vous orienter vers ce qu’on appelle une niche. C’est-à-dire un marché circonscrit qui comprend une quantité limitée d’acheteurs potentiels, quelques centaines ou quelques milliers peut-être. Vous pourrez alors vous afficher comme un spécialiste. Soit en commercialisant des produits bios, des complémentaires alimentaires, du cosmétique, soit du prêt-à-porter, des bijoux très particuliers….

Attention, n’oubliez jamais que vous serez tenus pour responsable des produits que vous proposez. Vérifiez donc bien la qualité de tous les produits, surtout s’ils sont à consommer ou à appliquer sur la peau !

Une fois que vous aurez repéré un secteur qui vous semble porteur ou intéressant, par exemple le fitness avec des compléments alimentaires, vous irez à la recherche des représentants-grossistes sur un site proposant le dropshipping. Les meilleurs sont alibaba et aliexpress. Il est facile d’y trouver un fournisseur de confiance avec des produits ayant beaucoup de potentiel de vente.

Choisissez un ou quelques-uns, et faites-les expédier à votre adresse pour vérifier la qualité. Vous profiterez pour constater le délai de livraison. Ensuite, libre à vous de réaliser des vidéos publicitaires pour les commercialiser sur votre boutique. Nous vous conseillons à ce sujet de choisir un catalogue homogène de produits intéressants, dont vous serez peut-être le seul à avoir l’accès auprès du grossiste.

Les avantages de la pub facebook

Par ailleurs, pour rencontrer de bons fournisseurs français, la solution la plus pratique est de cibler de petits e-commerçants qui vendent des produits correspondant à votre thématique, et leur proposer un partenariat de « livraison directe ».

Par exemple, les petits producteurs locaux qui disposent d’une boutique en ligne. Mais pour que ces professionnels acceptent de nouer un tel partenariat avec votre site, il va falloir les convaincre avec de bons arguments. Il faut leur démontrer que vous avez été capable de décrocher un partenariat avec d’autres professionnels.  Vous pouvez les renseigner sur la performance de votre réseau de vente. Vous paraîtrez alors plus crédible aux yeux de futurs partenaires.

En effet, lorsque vous êtes en partenariat avec un site tel que Rueducommerce, source des sites marchands de référence, les grossistes français sont immédiatement plus réceptifs à votre discours. Affichez donc vos solides arguments pour que le fournisseur comprenne tout le potentiel commercial que ce partenariat peut lui apporter.

D’autre part, de plusieurs sites de fournisseurs proposant des marchandises en dropshipping sont basés en dehors de l’Europe. Pensez à bien vous informer sur les frais de douane et la TVA appliqués par le fournisseur. Ils seront rajoutés à votre prix de vente. Vous devrez aussi en informer vos clients. En fonction des différents lieux d’expédition et des marchandises, la livraison peut prendre plusieurs semaines : là aussi il faut tenir informé le client.

informer sur les délais de livraison

Comment faire dropshipping et en tirer les fruits du succès ?

Notre avis sur la pratique du dropshipping est établi : ceux qui vous diront que le système n’est pas avantageux et qu’il n’y a pas d’argent à gagner se trompent. Le drop marche vraiment. Seulement, attention aux marchands de rêves !

C’est ni plus ni moins de l’entrepreneuriat, et cela comporte son lot de risques ! On peut nettement faire de bons chiffres avec ce système qui permet de se concentrer uniquement sur la vente sans se soucier de la production, du stockage et de la livraison. Mais la mission ne sera pas facile sans une bonne formation dans le domaine du dropshipping et du commerce sur Internet.

Le dropshipping reste un créneau porteur pouvant déboucher sur la création de votre propre marque, avec la possibilité d’étendre le business sur d’autres modèles de commerce en ligne.

Si vous souhaitez un bon fournisseur, voyez du côté d’une société de logistique. C’est la meilleure alternative à AliExpress en ce moment.

Faites grossir votre entreprise grâce à la pratique du dropshipping

Les avantages du dropshipping

Grâce à sa flexibilité, la « livraison directe » est une activité qui ne nécessite aucun diplôme au préalable. Même s’il est toujours utile de suivre une formation de mise à niveau. Du coup, ce système de vente est accessible au grand public.

Toute personne peut créer sa boutique en ligne et vendre des produits sur Internet. Les auto-entrepreneurs restent les premiers à adopter ce modèle, parce qu’il s’agit d’une affaire très facile et très rapide à lancer. D’autre part, il y a également énormément de personnes à la recherche d’un complément de salaire, en reconversion professionnelle ou sans emplois qui démarrent une activité de drop. On peut aussi citer les étudiants qui recherchent souvent des activités génératrices de revenus en parallèle à leurs études.

Pour le commerçant, le premier avantage du dropshipping est l’absence de stock. Cet aspect équivaut à une absence de logistique. Il représente pour lui une énorme charge de travail en moins. La logistique est un métier à part entière. Ce n’est pas tous les commerçants qui peuvent faire face aux exigences du travail d’empacketage et de convoyage des colis. En s’affranchissant du stockage et de toute la logistique qui va avec, l’e-commerçant gagne plus de temps. Il peut alors se concentrer sur la mission qui lui incombe : vendre !

le drop permet de se concentrer sur la vente

Et c’est déjà un véritable avantage pour lui que les choses soient ainsi. Car pour arriver à conclure des ventes sur Internet, il est important d’avoir des connaissances dans de multiples domaines d’expertise et de disposer du temps nécessaire pour les mettre en application:

  • actualisation du site,
  • discussions avec les éventuels visiteurs,
  • réponses aux différentes questions,
  • référencement naturel,
  • stratégie de communication, référencement payant, réseaux sociaux, etc.

L’absence de stock est tout aussi intéressante pour la gestion quotidienne et pour la trésorerie de la société : les besoins en termes de locaux seront plus réduits que dans le cas d’une activité d’achat-vente traditionnelle.

Pas de surface de stockage, pas d’inventaire, encore moins de risques de rupture de stock. Le besoin en capital et fonds de roulement sera moindre, puisque l’entreprise n’aura pas à faire face au coût d’immobilisation des marchandises.

Les risques liés à la détérioration ou à la péremption des produits sont inexistants, de même que les frais de transport. Tout ceci représente des économies en perspective.Parallèlement, le fournisseur (ou le grossiste) constate un accroissement des ventes de ses marchandises. Ses produits sont écoulés sans qu’il n’ait besoin de faire une grande communication autour.

Les inconvénients du dropshipping

inconvénients du dropshipping

Le principal inconvénient du dropshipping s’explique par le fait que le commerçant n’exerce aucun contrôle sur certains aspects de son activité:

  • La qualité des produits livrés,
  • le respect des délais de livraison
  • et la conformité des commandes.

Or ces trois points sont considérés comme le cœur de toute activité commerciale. Ils représentent la clé de la satisfaction du client. Voilà une raison suffisante pour bien prendre le temps de sélectionner un fournisseur sérieux.

Un autre inconvénient majeur : d’une certaine façon, les fournisseurs ont un accès privilégié au fichier client du commerçant.  Ce dernier devra leur transmettre toutes les coordonnées permettant d’acheminer les différents colis. Cette procédure place l’entrepreneur dans une position plutôt inconfortable.

Déjà qu’il existe une dépendance du commerçant vis-à-vis des conditions que peuvent imposer les principales enseignes marchandes. En effet, comme l’e-commerçant ne constitue pas de stock de produits, il est entièrement dépendant des différentes politiques de gestion adoptées par le grossiste.

À titre d’exemple, le fournisseur peut décider unilatéralement d’interrompre la production d’une catégorie de produits, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur les ventes d’une e-boutique spécialisée sur cette catégorie. Un autre aspect de la dépendance vis-à-vis du grossiste est également lié au prix. Ce dernier est entièrement libre de modifier ses prix de cession des produits, sans avoir à consulter au préalable son réseau de distributeurs. Et à cause de ce changement brusque, tout le modèle d’affaires du commerçant peut prendre un sérieux coup !

Comme vous pouvez le constater, cette dépendance peut s’avérer dangereuse pour la stabilité d’un e-commerçant. Il revient au promoteur du site d’asseoir une stratégie marketing qui lui permettra de minimiser les conséquences de cette dépendance, et ainsi limiter les risques afférents.

réduire la dépendance pour limiter les risques

L’absence d’une bonne maîtrise des informations concernant les différents produits est également un inconvénient notable qu’il ne faut pas oublier de mentionner. Le propriétaire d’une e-boutique a besoin de personnaliser l’ensemble des fiches de produits vendus sur son site. Cela engendre quelquefois des discordances au niveau des informations communiquées par les sites revendeurs.

C’est la traduction d’un problème de communication et de point de vue personnel sur telle ou telle caractéristique de produit. Le texte écrit par le fournisseur pour présenter son produit n’est pas toujours appréhendé par le marchand suivant le même angle de vue. Ce dernier peut donc rédiger une information à propos du produit, qui ne correspond pas forcément à la réalité.

En affichant ces informations non exactes, le fournisseur court le risque de perdre le contrôle des commentaires et avis qui seront véhiculés sur Internet vis-à-vis d’une ligne de produits de sa marque, mettant ainsi en péril sa gamme d’articles.

Enfin, lorsque vous consentez à mettre en vente des biens en provenance de catalogues de plusieurs fournisseurs, vous devez savoir qu’il y a de fortes chances que ces produits soient disponibles chez de vos concurrents. Cette éventualité est d’autant plus vraie lorsque vous êtes en partenariat avec des fournisseurs qui ne font aucune distinction entre les distributeurs (ils sont simplement intéressés par le potentiel de vente du commerçant). Cela peut conduire à une offre de disponibilité similaire à celle de vos concurrents.

Dans la mesure où vous ne gérez pas la logistique, vous ne disposez donc d’aucune particularité vous différenciant de la concurrence. La seule distinction étant liée au prix. Vous courez alors le risque de vous lancer dans une politique de prix qui entrainera plus de pertes que de gains. La seule solution à cet inconvénient est de négocier directement avec les fournisseurs pour décrocher une exclusivité.

Négociez des exclusivité avec vos fournisseurs en dropshipping

L’envoi du produit : pour plus de suivi de la part du commerçant

L’élément principal qui donne de la matière aux détracteurs du dropshipping est le nombre de plaintes récurrentes au sujet des délais de livraison. Alors, même s’il ne s’occupe pas de la livraison des biens, le regard du commerçant est sollicité dans le suivi du colis. Parce qu’à l’arrivée, il sera le seul à gérer les plaintes. Il suffira juste d’avoir un numéro de suivi des colis. C’est simple à mettre en place, et cela représente un excellent argument de vente pour une livraison directe et rapide.

Il est d’autre part indispensable d’établir des contacts fréquents avec le fournisseur afin de connaître le stock de ses produits. Autrement, les références figurant sur le site e-commerce ne correspondront pas aux articles effectivement disponibles dans les magasins du fournisseur. Ce procédé de gestion est couramment utilisé par la plupart des géants du commerce en ligne tels qu’Ebay, Amazon, Rueducommerce, Priceminister…

En conclusion

Pour le revendeur, notamment s’il s’agit d’un autoentrepreneur qui débute dans le secteur de l’e-commerce, le dropshipping possède de véritables atouts à ne pas négliger. Étant un système qui fonctionne sans les stocks, il permet donc de se concentrer sur le marketing des produits. Ce modèle comporte un attrait majeur pour toute jeune entreprise en mesure de se faire un nom à travers son site Internet, et de générer des ventes.

Les atouts du drop pour prospérer

L’investissement de départ est moindre, et il devient tout à fait possible de lancer son projet d’entreprise avec une somme réduite. Même s’il faudra verser au fournisseur le montant correspondra au prix d’achat de son produit, cela ne survient qu’après qu’une commande soit effectuée.

De cette façon, l’entrepreneur ne court aucun risque de perte sur la quantité de produits invendus. Un moyen idéal pour donner vie à sa PME. Mais avant tout les produits commercialisés doivent correspondre aux besoins et tendances du moment, attirer une clientèle qui favorisera la notoriété et la visibilité du site e-commerce.

Par ailleurs, avant toute opération de lancement, nous recommandons toujours aux promoteurs des sites de vente en ligne, de réaliser une étude de marché afin de bien positionner leurs affaires. Trop peu d’entrepreneurs respectent cette étape, et c’est pour cette raison qu’ils peinent à vendre leurs produits.