Quels sont les risques du Dropshipping ?

4.8
(25)
Quels sont les risques du Dropshipping ?

Le Dropshipping est une activité E-commerce reposante sur un système tripartite qui comprend un commerçant, un fournisseur et un client. Le client passe sa commande auprès d’une boutique e-commerce. Celui-ci le transmet à son fournisseur Dropshipping qui assure l’expédition des produits jusqu’au client. Cette activité de vente à distance s’est tellement développée au cours de ces dernières années qu’elle est devenue un business-modèle.

Si le Drop shipping attire autant de monde aujourd’hui, c’est parce qu’il comporte de nombreux avantages. Citons sa facilité de mise en place, et son utilité pour tester la rentabilité de nouveaux marchés. De plus, les e-commerçants n’ont pas à s’occuper de la gestion, de la logistique, et des livraisons chez les clients.

Est-il risquer de se lancer dans le Dropshipping ?
Est-il risqué de se lancer dans le Dropshipping ? 🤯

Cependant, comme tout business, cette activité comporte des risques. Ils peuvent nuire à son développement s’ils ne sont pas pris en compte et écartés. Quels sont ces risques du Dropshipping ? Comment faire pour les surmonter ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre si on veut faire un e-commerce rentable ? On y répond en détail dans cet article. On vous parle également des étapes clés à suivre pour bien commencer en Dropshipping.

Sommaire de l’article 🙌

Le risque de tomber sur des fournisseurs Dropshipping véreux

Le Dropshipping est un commerce électronique basé sur un système tripartite auquel chaque acteur apporte sa contribution. La part de responsabilité des fournisseurs est certainement la plus importante par rapport à celle des commerçants et des clients. Non seulement ils assurent la gestion des stocks et la logistique, mais ils s’occupent également de l’emballage des produits et de l’expédition des colis vers les clients.

Pour les e-commerçants, l’un des plus grands risques du Dropshipping est de tomber sur des fournisseurs peu sérieux, voire malhonnêtes. Un grand nombre de dropshippers en ont déjà fait la mauvaise expérience.

Travailler avec des fournisseurs non fiables revient à s’attendre constamment au pire, notamment à de gros retards de livraison. Certains fournisseurs véreux ne vont jamais livrer les produits. Bien évidemment, tout cela impacte considérablement le business des e-commerçants, pour ne citer que le fait de devoir supporter les doléances des clients. C’est l’un des plus gros risques du Dropshipping.

Souvent, les clients ne connaissent qu’un seul responsable : le vendeur. Ce dernier, en plus d’avoir dépensé de l’argent en publicité, va devoir rembourser.

choisir un fournisseur Dropshipping confiant

Non-conformité des produits livrés par rapport aux commandes

Il s’agit d’un des risques du Dropshipping auquel les e-commerçants font face très souvent. Pour illustrer les faits, voici un cas de figure : le client se rend sur des sites e-commerce. Il tombe sur de très jolies photos d’articles avec des descriptions et des fiches-produits très claires et détaillées.

Conquis, il décide d’ajouter à son panier d’achats un article qui l’intéresse. Une fois les transactions effectuées, il patiente le temps de la livraison. Quand, finalement, il reçoit le produit, et qu’il le compare aux photos affichées dans le catalogue de produits sur le site de vente, il perçoit une différence importante.

Ou bien, il y a un énorme décalage entre la qualité réelle de l’article et les descriptions mentionnées dans sa fiche-produit. Ce cas de figure se produit fréquemment sur internet, surtout dans le cas de vêtements. Soit ils ne sont pas à la bonne taille, soit les couleurs ne sont pas les bonnes, etc.

C’est à priori l’erreur du fournisseur du produit qui a pu mal-interpréter la commande. Ou bien, il a pu envoyer intentionnellement un autre produit, car celui commandé est en rupture de stock. Cela démontre, une nouvelle fois, l’intérêt de travailler uniquement avec des fournisseurs fiables.

Les risques de détérioration des produits au cours de l’expédition

Comme le dropshipper n’assure pas l’emballage et l’expédition du produit qu’il vend, il ne peut pas garantir que celui-ci arrivera intact à bon port. Il se contente de suivre par tracking l’évolution de l’expédition et reçoit la confirmation une fois la livraison effectuée. C’est un des risques du Dropshipping.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

En effet, du fournisseur à l’étranger (grossiste en Asie dans la plupart des cas) jusqu’au client, la marchandise doit, la plupart du temps, parcourir un très long périple impliquant l’intervention de plusieurs intermédiaires. Elle peut subir toutes sortes de dommages dus à des secousses ou des expositions à des conditions non appropriées.

Au final, le client peut recevoir un produit endommagé. Déçu, soit il réclame un remboursement, soit il demande un remplacement, ce qui nécessite du temps et de la patience puisque tout le processus doit être relancé.

Quoi qu’il en soit, les conséquences pour le vendeur peuvent être la perte du client, de la mauvaise pub, des plaintes, etc. À en croire les statistiques, il y aurait 10 % des marchandises livrées en E-commerce qui arrivent endommagées chez les clients.

Les risques liés au délai de livraison

Parmi les risques du Dropshipping, celui associé aux délais de livraison est certainement le plus impactant sur l’activité de l’e-commerçant. Notons que dans certains cas, la livraison peut prendre énormément de temps. S’il est prévu que le produit doit parvenir au client au bout de 14 à 17 jours après l’achat, certaines livraisons prennent 30 à 40 jours.

La concurrence est rude dans l’univers du Dropshipping. Bon nombre de boutiques e-commerce vendent les mêmes produits. À ceux-là s’ajoutent les grandes enseignes à l’instar d’Amazon, Cdiscount ou Fnac qui proposent une qualité de service quasi irréprochable.

risques liés au délai de livraison

Par conséquent, le client dispose d’une multitude de choix lorsqu’il désire acheter un produit. Généralement, il se tourne vers un vendeur qui peut lui livrer ses commandes le plus rapidement possible.

Notons que certains clients se rétractent une fois le délai de livraison écoulé. Ils demandent une annulation et réclament un remboursement alors que le colis est en cours d’acheminement. Notons que la législation en France permet au client de se rétracter dans les 14 jours et de renvoyer le produit à l’expéditeur.

Les risques liés aux arnaques

Les arnaques font partie des risques du Dropshipping. Il ne s’agit pas seulement de fournisseurs véreux qui ne livrent pas les produits, mais aussi de clients malhonnêtes. En effet, d’après de nombreux témoignages d’e-commerçants, certains clients peuvent prétendre qu’ils n’ont jamais réceptionné leur colis, alors que le tracking affirme le contraire.

Bien évidemment, cela fait perdre du temps au dropshipper et peut sérieusement l’affecter s’il n’a pas les nerfs assez solides.

Les risques liés à la concurrence

L’un des risques du Dropshipping est l’impact de la concurrence entre boutiques e-commerce. Certains dropshipper font intentionnellement de l’ombre à ses concurrents en les discréditant sur leur site ou les forums avec des commentaires négatifs et désavantageux.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Notons que les avis clients servent énormément à évaluer le niveau de sérieux d’une boutique en ligne. Bien évidemment, il est possible de supprimer les commentaires. Toutefois, ceux qui les ont déjà vus peuvent se faire une mauvaise image du site de vente.

Les risques liés aux contrefaçons et aux licences

Avoir affaire à des produits de contrefaçons est un des risques du Dropshipping qu’il convient de gérer avec attention. En effet, de nombreux marchés dans le monde sont inondés de produits contrefaits. Ce sont des produits imitant les originaux à la perfection en termes d’apparence, mais sont très loin d’être au même niveau en matière de qualité.

Les services de douanes de nombreux pays ont des agents très aguerris pour les repérer. Si l’e-commerçant en commande auprès d’un grossiste fournisseur étranger, que ce soit intentionnel ou non, les produits risquent d’être retenus à la douane et détruits, car ils ne peuvent pas entrer sur le territoire français. De même pour les produits licenciés, sans détenir les licences de la marque originale, il est interdit de les vendre en France.

Les risques liés à une mauvaise gestion

Pour l’e-commerçant, l’un des plus gros risques du Dropshipping est de pratiquer une mauvaise gestion. Les commerces de certains dropshipper ont régressé après avoir mal calculé les marges bénéficiaires.

La concurrence est rude et les clients sont de plus en plus exigeants en matière de rapport qualité-prix. Finalement, au bout de quelques mois après avoir touché le plafond, l’e-commerçant ne parvient plus à vendre ses produits, car il a été devancé par ses concurrents.

calculer les marges bénéficiaires

En faisant du Dropshipping, il faut continuellement suivre les tendances, proposer un bon prix de vente, et avoir les bons clients si l’on souhaite perdurer dans le domaine.

Comment surmonter les risques du Dropshipping ?

Tous les risques du Dropshipping évoqué précédemment sont surmontables. Ce n’est pas parce que cette activité en regorge qu’il faut y renoncer. La preuve, de nombreux dropshipper connaissent actuellement un grand succès.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans le Dropshipping en perçant et perdurant dans ce domaine, vous devez surmonter les risques et résoudre les problèmes qu’ils peuvent occasionner. Pour ce faire, choisissez des fournisseurs sérieux.

Sachez cependant que trouver des fournisseurs de confiance est une démarche difficile en Dropshipping, car le réseau regorge de grossistes et de distributeurs. Si certains sont fiables à 100 %, d’autres sont peu sérieux, voire des arnaqueurs professionnels.

Pour faire la distinction entre le bon et le mauvais fournisseur, vérifiez s’il a des commandes. S’il n’en a pas, vous pouvez le rayer de votre liste, car la plupart du temps, ce sont des fournisseurs véreux qui ne vont jamais vous livrer vos commandes.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

En outre, si vous souhaitez trouver un fournisseur de confiance en dropshipping, il convient de faire un test de fiabilité. Pour ce faire, commandez un produit chez le fournisseur qui vous parait sérieux. Le but est de savoir s’il vous le livre dans les temps et que la qualité de l’article est satisfaisante. S’il vous a livré le produit, c’est bien. Recommencez plusieurs fois jusqu’à ce que vous soyez convaincu qu’il s’agit bien d’un fournisseur sérieux.

Pour dissiper les doutes, n’hésitez pas à discuter sur la qualité des produits du fournisseur et sur le délai de livraison. Un fournisseur de confiance est toujours joignable et ouvert aux discussions. Opter pour des fournisseurs Dropshipping français au lieu de ceux en Asie vous permet de mieux suivre les activités de ceux-ci et d’intervenir avec plus de facilité en cas de problème.

Ne commettez pas les erreurs suivantes en Dropshipping !

Erreur N°1 : viser un marché saturé

Vendre des produits déjà proposés par un grand nombre d’autres sites peut vous désavantager si vous n’appliquez pas une stratégie marketing très efficace. Au lieu de s’aventurer sur ce terrain trop concurrentiel, il vaut mieux trouver une niche qui vous permet de proposer les produits qui intéressent votre clientèle cible.

Erreur N°2 : ne pas adopter une stratégie marketing efficace

Vos ventes auront très peu de chances de démarrer si vous n’adoptez pas une stratégie marketing efficace. Cette dernière est indispensable pour se faire connaître sur la toile afin de récolter un maximum d’avis favorable sur les forums internet.

Adopter un stratégie marketing efficace

Plus les internautes connaissent vos produits et les avantages qu’ils auront à acheter chez vous, plus ils vous feront confiance et ils en parleront autour d’eux. Ainsi, pour pouvoir réussir en Dropshipping, il est primordial d’investir dans la publicité et le webmarketing. C’est utile pour le référencement naturel de votre site.

Erreur N°3 : ne pas avoir de service client sav compétent et disponible

De nombreux dropshipper négligent l’importance d’avoir un bon service client, ce qui est une grosse erreur. En Dropshipping, il peut arriver que les clients ne soient pas satisfaits pour diverses raisons : retard de livraison, réception de produits endommagés ou non conformes aux commandés passée, etc.

Dans de pareilles situations, il faut un service client compétent, solide et disponible à tout moment. Celui-ci a pour mission de répondre à toutes les questions des clients et de les rassurer.

Vous devez faire particulièrement attention à l’insatisfaction client, car elle fait partie des risques du Dropshipping. Elle peut nuire à l’image de marque de votre entreprise. Sachez que, plus vous rassurez vos clients avec des réponses claires et convaincantes, plus ils vous feront confiance et vous recommandent.

Erreur N°4 : mal calculer ses marges bénéficiaires

Bon nombre de dropshipper ont dû mettre la clé sous la porte, car ils ont mal calculé la marge bénéficiaire sur les ventes. En tant que dropshipper, vous servez d’intermédiaire entre vos clients et vos fournisseurs. Une grande partie de vos bénéfices vont aux fournisseurs.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Puis, il y a les frais de livraison et les frais de renvoi de produits en cas d’anomalie. En les prenant en charge, vous aurez plus de chance d’attirer les clients par rapport à vos concurrents. C’est là qu’il faut faire attention si vous souhaitez faire du Dropshipping rentable. En effet, si vous mal-calculez vos marges, vous vous retrouverez avec très peu de bénéfices.

Les étapes à suivre pour commencer et réussir en Dropshipping

C’est déjà un grand pas si vous avez évalué les risques du Dropshipping afin de pouvoir les surmonter. Mais pour être vraiment efficace et réussir dans ce domaine, il convient de bien démarrer. Pour ce faire, voici les étapes à suivre.

1er étape : créez votre entreprise

Créer votre entreprise avant de créer une boutique vous permet d’exercer votre activité e-commerce en toute légalité. Vous avez pour obligation de la déclarer, car vendre sur internet génère du chiffre d’affaires.

2e étape : Choisir une niche de produits et trouver des fournisseurs

Ceux qui ne connaissent pas suffisamment le domaine du commerce électronique ont souvent tendance à minimiser cette étape. Pourtant, d’elle dépend le succès ou l’échec de l’activité.

Pour choisir la meilleure niche Dropshipping et s’assurer qu’elle permet de trouver des produits rentables, il convient de connaître les requêtes que les internautes tapent sur les moteurs de recherche. La niche étant associée à un ou plusieurs mots-clés, il faut analyser chacun d’eux pour savoir combien de fois ils ont été recherchés.

Choisir une niche de produit rentable

Par ailleurs, vous pouvez trouver une niche rentable en consultant les marketplaces sur internet. Non seulement vous aurez des idées d’articles à commercialiser, mais vous y trouverez également des fournisseurs de confiance. La plateforme e-commerce Alibaba est un bon exemple puisqu’il sert d’intermédiaire entre les clients, les grossistes et les fabricants.

Quant au grand marketplaces public comme AliExpress, Amazon ou eBay, vous pouvez y découvrir les dernières tendances. La consultation régulière de ces sites et leurs catalogues est une forme d’étude de marché vous permettant de connaître les produits les plus achetés par les consommateurs.

3e étape : Création de votre boutique en ligne

Ceux qui débutent en Dropshipping commettent souvent l’erreur de dépenser une fortune pour créer un site avec un CMS e-commerce comme Woocommerce ou Prestashop. Par conséquent, ils manquent de budget pour faire la promotion de leur site.

La solution que choisissent la plupart des débutants en Dropshipping, surtout ceux dont le budget de lancement ne dépasse pas 1000 euros, est la création d’une boutique en ligne clé en main sur Shopify ou Dropizi. Ne nécessitant pas de connaissances spécifiques en WordPress ou d’autres outils compliqués, c’est la solution idéale pour une activité de Dropshipping générant un chiffre d’affaires de moins de 10 000 euros par mois.

Ils proposent l’essentiel des outils et des fonctionnalités permettant une bonne expérience utilisateur en Dropshipping. Ils ont également l’avantage de fonctionner avec la plupart des CMS à l’instar de Magento, Joomia, etc. qui proposent des extensions très pratiques.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

4e étape : adopter une stratégie webmarketing efficace

Cette étape est essentielle, car elle vous permet de générer du trafic vers votre site de vente grâce à différentes techniques comme l’affiliation. Sachez que c’est une perte de temps de créer un commerce et de vendre un produit sur internet sans adopter une stratégie webmarketing efficace.

Si vous ne connaissez pas les démarches à suivre, vous avez plusieurs options : soit vous confiez le référencement naturel de votre site et vos publicités à des prestataires ou une agence web, soit vous vous formez au webmarketing de manière à avoir plus d’indépendance.

Cette seconde option est plus intéressante puisque vous serez capable d’identifier les bons leviers pour acquérir du trafic. Ainsi, vous pourrez éditer vous-même vos fiches produites en fonction des tendances pour avoir un taux de conversion satisfaisant.

Recevez nos offres spéciales et conseils de Pro par email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

L’inscription est gratuite. Vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Les méthodes d'un business sur internet sans pub à 265 000€ par an