Comment créer sa marque de vêtement ?

4.8
(32)
Comment créer sa marque de vêtement

Comme le prouve le succès des créateurs comme Yves Saint Laurent, Coco Chanel, Paul Poiret, Marc Jacobs, Louis Vuitton, et autres, créer sa marque de vêtement peut rapporter gros. Vous avez envie de vous lancer dans ce genre de projet ? Pour réussir son entreprise, il faut suivre quelques étapes.

Vous pouvez créer votre propre marque de vêtement en suivant ce guide
Vous pouvez créer votre propre marque de vêtement en suivant ce guide 👕

Vous devez tout d’abord définir le projet. Il faut ensuite connaître la réglementation, choisir un statut juridique et créer une entreprise. Pour créer sa marque de vêtement, il faut aussi trouver un financement, déterminer le mode de production et trouver un fournisseur. Enfin, il faut protéger la marque, la promouvoir et développer l’activité.

Sommaire de l’article 🙌

La définition du projet

Avant de créer sa marque de vêtement, il faut définir le projet. Pour ce faire, il faut :

  • Déterminer le type de professionnel que vous allez devenir : créateur ou revendeur ?
  • Déterminer le type de vente que vous voulez faire : en ligne ou dans une boutique physique ?
  • Déterminer le type de vêtements de marque à commercialiser : vêtements de marque de luxe, vêtements made in France, vêtements haut de gamme, vêtements éthiques, etc.
  • Faire une étude du marché efficace : comment se porte le marché cible ? Quels sont les segments les plus porteurs ? Qu’en est-il de la concurrence et des fournisseurs ? Qui sont les cibles ? Etc.
  • Définir l’identité de marque : trouver un nom, créer un logo, un slogan, une charte graphique, etc.
  • Établir un business plan : comprenant le contexte du projet, les stratégies à adopter, les besoins, le mode de financement, le retour sur investissement attendu, les plans pour anticiper l’évolution du projet, etc.
  • Mettre en place un plan marketing : comprenant les cibles, les objectifs, les moyens pour les atteindre, le budget pour les actions marketing, etc.
Créer sa marque de vêtement

La réglementation à connaître pour créer sa marque de vêtement

Une fois que le projet est bien défini, vous devez prendre connaissance de la réglementation. Il y a des réglementations à respecter au sujet de l’étiquetage des vêtements et de la proposition de promotions, rabais et soldes. Vous devez aussi respecter des réglementations en fonction du canal de vente choisi (en ligne ou en boutique physique).

L’étiquetage des vêtements

Créer sa marque de vêtement sans indiquer le prix TTC et la composition (le pourcentage de fibres textiles) lors de l’étiquetage des vêtements n’est pas légale. Il est aussi conseillé d’indiquer le pays de fabrication ainsi que les conseils d’entretien lors de l’étiquetage.

La promotion, les soldes et les rabais

Pour les promotions, les rabais ou encore les soldes, vous ne devez pas en proposer comme bon vous semble. Vous devez respecter la période légale pour la proposition de ce genre d’offres. Vous ne devez aussi en proposer que pour les vêtements qui ont déjà été mis en vente avant le début des soldes. Même avec les soldes, vous ne pouvez pas adopter une politique de prix de vente à perte.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Le canal de vente

Créer sa marque de vêtement et le vendre en ligne, que ce soit en e-commerce ou encore en mode dropshipping, nécessite aussi le respect de quelques règles dont les mentions légales, et les CGV, le droit de rétractation de 15 jours minimum, ainsi que les règles au sujet de la confirmation de commande et des paiements.

Si vous voulez vendre dans une boutique physique, vous devez respecter les règles qui s’imposent aux établissements recevants du public ou ERP ainsi que les règles concernant les horaires d’ouverture et de fermeture.

Le choix du statut juridique

Créer sa marque de vêtement, c’est créer son entreprise. Il faut donc choisir un statut juridique. Sachez que le statut à choisir dépend de ce que vous voulez faire. Souhaitez-vous créer votre marque seul ou à plusieurs ?

Créer sa marque de vêtement seul

Créer sa marque de vêtement seul donne la possibilité de choisir entre le statut d’entrepreneur individuel (EI ou micro-entreprise) et le statut société (EURL ou SASU). À noter toutefois que les statuts de société sont destinés aux personnes morales contrairement aux statuts EI ou micro-entreprise.

Les statuts EI ou micro-entreprise imposent par contre un seuil de chiffre d’affaires ce qui n’est pas vraiment favorable à une création de marques de vêtement. Concernant le régime fiscal, le statut EI et EIRL est soumis au régime IR (impôt sur le revenu), le statut de micro-entrepreneur est soumis à un régime micro-fiscal et le statut SASU à un régime fiscal IS (impôt sur les sociétés).

Créer sa marque de vêtement seul

Astuce : Vous pouvez aussi consulter notre guide : Comment devenir auto entrepreneur ? Découvrez sur ce guide les effets du statut d’auto-entrepreneur, comment trouver une bonne idée d’auto entreprise, les éléments requis pour s’inscrire comme auto entrepreneur, ainsi que quelques conseils pour devenir auto entrepreneur selon l’activité exercée.

Créer sa marque de vêtement à plusieurs

Si vous voulez créer votre marque à plusieurs, vous devez choisir entre SAS et SARL. Il y a quelques différences entre ces deux statuts juridiques.

  • SAS : le nombre d’associés est illimité, le président et les autres organes de direction sont les dirigeants de l’entreprise. Le régime social de ces derniers est assimilé à celui d’un salarié. La prise de décision est effectuée par les dirigeants. Concernant le capital social, une libération partielle de 50 % doit être effectuée lors de l’immatriculation de l’entreprise.
  • SARL : le nombre d’associés est limité à 100 et le dirigeant est le gérant. Le régime social de ce dernier est assimilé à celui d’un travailleur non salarié ou TNS. La prise de décision est faite par le gérant. En ce qui concerne le capital social, la libération partielle lors de l’immatriculation de la société est de 20 %.

Les deux statuts doivent ensuite choisir l’impôt sur les sociétés ou IS, mais il est possible d’opter pour l’impôt sur le revenu ou IR pendant les 5 premiers exercices. Quant à la responsabilité, elle est limitée aux apports pour les deux statuts.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Créer une entreprise pour pouvoir commercialiser sa marque de vêtement

Créer sa marque de vêtement nécessite la création d’une société. Après le choix du statut, il faut suivre quelques étapes comprenant :

  • Le choix du siège social : le choix du domicile du représentant légal, de la boutique physique (s’il y en a) et de la société de domiciliation.
  • La rédaction du statut : comprenant l’identité et les coordonnées des associés, la forme juridique choisie, la dénomination sociale, l’objet et le siège social, le montant du capital social, les titres et les droits de vote, les conditions de dissolution et la durée de vie de l’entreprise.
  • Le dépôt du capital social : il faut faire un dépôt dans un établissement bancaire et remettre l’attestation de dépôt aux organismes concernés.
  • La publication d’une annonce légale : elle comprend la date de la signature des statuts, la dénomination de l’entreprise et la forme juridique choisie. Le montant du capital social et l’objet social. L’identité des dirigeants ou du gérant (en fonction du statut choisi), la durée de vie de la société et l’adresse du siège social.
  • Le dépôt de dossier d’immatriculation : pour ce dépôt, il faut compléter et signer le formulaire MO, fournir un exemplaire des statuts, justifier une parution dans un JAL et fournir l’attestation de dépôt de capital. Enfin, il faut fournir le justificatif d’identité du dirigeant (ou des dirigeants en fonction du statut choisi).
Commercialiser sa marque de vêtement

En passant, vous pouvez aussi consulter notre guide « Je suis en CDI et je veux créer mon entreprise ». Ce guide vous propose les cumuls envisageables pour créer une entreprise en étant salarié en CDI.

La recherche de financement pour créer sa marque de vêtement

Créer sa marque de vêtement nécessite de l’argent. Si vous n’avez pas le budget nécessaire, vous avez besoin de financeurs. Pour ce faire, vous devez tout d’abord établir un plan de financement. Il vous permet d’analyser la santé financière de votre entreprise, d’estimer les revenus que votre entreprise va générer d’ici quelques années et d’estimer les besoins en fonds de roulement, en termes de charges, etc. Vous pouvez ensuite trouver des financements :

  • En faisant un emprunt bancaire
  • En faisant appel à une levée de fonds
  • En optant pour le crowdfunding
  • En faisant appel aux aides à la création d’entreprise
  • En cherchant des investisseurs
  • Etc.

Déterminer le mode de production et trouver un fournisseur

Comment allez-vous lancer votre ligne de vêtement ? Pour créer sa marque de vêtement, il est possible de choisir une fabrication artisanale, une personnalisation effectuée par vous en tant que styliste et par des sous-traitants ou un partenariat avec un grossiste fournisseur. Vous pouvez aussi externaliser la production en entrant en partenariat avec une usine.

Peu importe le choix du mode de production, sans fournisseur, il est impossible de créer sa marque de vêtement. Vous pouvez trouver un fournisseur via des marketplaces comme Alibaba, Aliexpress, etc.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Vous pouvez aussi faire une recherche sur internet ou encore solliciter l’aide d’organismes comme Business France par exemple. Il est également possible de trouver un fournisseur lors de salons organisés autour de la mode.

Il est conseillé de bien choisir le fournisseur en faisant jouer la concurrence et en prenant en compte plusieurs points comme la qualité, la quantité et le prix ou encore le délai de livraison et les modalités de paiement. Voyez aussi si le fournisseur choisi est une personne de confiance, si la communication est facile et s’il est réactif.

La protection de la marque

Créer sa marque de vêtement ne suffit pas. Il faut aussi la protéger sinon, tout le monde pourra la commercialiser ce qui conduira ensuite l’entreprise à la faillite. Pour déposer la marque, il faut tout d’abord vérifier que le nom de marque que vous avez choisi est encore disponible avant le dépôt de votre marque de vêtement. Ensuite, déposer la marque auprès de l’INPI. Pour ce faire, il faut :

  • Faire une demande de dépôt de marque en utilisant le formulaire adéquat
  • Attendre une publication de l’INPE au Bulletin officiel de la propriété intellectuelle (BOPI). La durée de cette publication est d’environ 6 semaines
  • Attendre l’examen du dépôt de la demande (examen effectué par l’INPI)
  • Enregistrer la marque si l’INPI n’effectue aucune opposition au bout de 5 mois
  • Recevoir un certificat de dépôt de la marque
Protéger sa marque de vêtement

Une fois ces étapes effectuées, votre marque sera protégée pendant 10 ans. Vous devez ensuite renouveler le dépôt. Vous pouvez aussi effectuer un dépôt de logo si vous voulez éviter un plagiat ou une reproduction. Comme pour la marque, vous pouvez déposer le logo auprès de l’INPI. Il est également possible de déposer un brevet si besoin, notamment si vous avez créé des vêtements innovants.

La promotion de la marque de vêtement

Créer sa marque de vêtement semble compliqué, mais une fois toutes les étapes effectuées, vous pouvez rentabiliser votre projet. Il faut par contre faire connaître la marque concernée en faisant sa promotion (sur le web, sur les réseaux sociaux, en passant par les influenceurs, en optant pour la publicité, en organisant des salons et des évènements professionnels, en offrant des objets publicitaires, etc.).

Pour une promotion efficace, il faut analyser les objectifs, les cibles, le budget destiné aux opérations marketing, etc. À noter que vous pouvez faire appel à une agence ou à un professionnel pour assurer la promotion de votre marque de vêtement.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Développer l’activité

Les étapes indiquées dans cet article permettent de créer sa marque de vêtement. Une entreprise doit toutefois penser au développement de son activité. Pour ce faire, il faut :

  • Adopter une bonne stratégie de marque et de vente : si nécessaire, faites appel à une agence spécialisée en stratégie marketing et/ou webmarketing.
  • Penser à la stratégie multicanal : si vous voulez développer votre entreprise, vous ne devez pas négliger le multicanal. Si vous avez opté pour une vente dans une boutique physique, prévoyez la création d’une boutique en ligne, d’un achat via un mobile, etc.
  • Prévoir une extension de la marque : créer sa marque de vêtement est une chose, mais pour développer l’entreprise, il faut créer la première collection puis une ligne de vêtements et enfin plusieurs lignes et modèles (tee-shirt, jeans, polos, etc.). Si possible, proposez aussi d’autres articles comme les montres, les sacs, etc.
  • Viser d’autres cibles : ne vous arrêtez pas à vos cibles initiales. Visez aussi d’autres cibles. Si vous avez par exemple choisi des vêtements accessibles à tous, pensez à créer des vêtements haut de gamme pour toucher un autre segment de clients.
  • Penser au développement à l’international : dès le départ, pensez au développement de votre marque à l’international. Vous devez communiquer en français et en anglais, choisir un nom et un logo dont la signification reste la même dans tous les pays, étudier le marché international, etc.
  • Effectuer une veille permanente : pour fidéliser les clients et garder votre place sur le marché, pensez à faire une veille permanente pour voir quelles sont les tendances.

Recevez nos offres spéciales et conseils de Pro par email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

L’inscription est gratuite. Vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Vous aimerez aussi ❤️
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Les secrets d'un vrai business sur internet à 22 000€ par mois