Comment devenir auto entrepreneur à l’ère actuelle ?

4.8
(28)
comment devenir auto entrepreneur ?

Pour apprendre comment devenir auto-entrepreneur, vous devez d’abord en comprendre les effets. Cela va conforter votre démarche dans la recherche d’une idée pour l’entreprise à mettre en place.

Après avoir identifié l’idée d’entreprise, vous pouvez déterminer les éléments nécessaires pour votre inscription en tant qu’autoentrepreneur.

Quels sont les effets du statut d’auto-entrepreneur ?

Il y a deux effets que l’on peut associer à l’acquisition du statut d’auto entrepreneur :

  • La franchise en base de TVA ou l’affranchissement de taxes sur la valeur ajoutée
  • Le paiement de la cotisation foncière des entreprises
Adoptez le bon statut d'auto entrepreneur
Adoptez le bon statut d’auto entrepreneur 👍

Franchise en base de TVA

La franchise de TVA est un effet direct du statut d’auto entrepreneur. Il permet à une entreprise de ne pas déclarer et payer de TVA sur les ventes ou les services délivrés. Une entreprise peut bénéficier de la franchise de TVA si son chiffre d’affaires n’a pas excédé un seuil spécifique sur l’année d’activité précédente. Le seuil est défini sur trois années.

Notez que la franchise de TVA ne signifie pas seulement que vous êtes exonérés de TVA. Cela signifie également que vous n’allez pas facturer de TVA à vos clients. Vous ne pouvez pas également récupérer la TVA au cours de vos achats.

La franchise de TVA peut ainsi être désavantageuse dans deux cas :

  • Le cadre d’activité est très concurrentiel : Vos prix de vente hors taxe doivent être excellents pour battre ceux des concurrents qui ne sont pas auto entrepreneurs.
  • Des investissements ou des achats majeurs doivent être effectués : le fait d’être affranchi de TVA tend à alourdir vos dépenses pour de gros investissements.
apprendre comment devenir auto entrepreneur

Note : Consultez aussi notre guide complet pour créer un business en ligne. Cet article vous propose les meilleures méthodes stratégiques à mettre en place pour vous aider à bien monter votre propre projet.

Paiement de la cotisation foncière des entreprises

Une auto entrepreneur doit a priori payer la cotisation foncière des entreprises (CFE) au même titre que d’autres créateurs d’entreprise. Il peut néanmoins bénéficier d’une exonération de CFE si son activité correspond à l’une des catégories suivantes :

  • Pêche
  • Exploitation agricole
  • Art : peinture, sculpture, gravure, dessin, photographie, etc.
  • Sport
  • Artisanat
  • Vente indépendante à domicile
  • Propriétaire qui loue une portion meublée de son habitation

L’exonération s’exerce sur la première année d’activité. Elle est demandée par déclaration initiale à soumettre avant le 31 décembre de l’année de commencement de vos activités.

Par ailleurs, découvrez aussi notre guide complet sur statut juridique pour le dropshipping. Ce guide vous propose des conseils efficaces sur la création d’un business en ligne, l’importance de se déclarer, la préparation sur la création d’entreprise, ainsi que les différents Statuts Juridiques possibles et le choix du statut juridique pour le dropshipping.

Cumul du portage salarial avec le statut d’autoentreprise

Il convient d’emblée de différencier l’autoentreprise du portage salarial pour comprendre comment devenir auto entrepreneur. Le portage salarial vous apporte les privilèges d’un statut de salarié avec un minimum de contraintes sur le plan administratif.

Les missions ou les prestations sont facturées et gérées par une société de portage. Cette dernière est un employeur qui verse un salaire mensuel au travailleur indépendant.

La formule du portage salarial a trois avantages :

  • Vous n’êtes pas tenu de créer un business qui rapporte ou de vous inscrire au registre du commerce et des sociétés.
  • Vous maîtrisez votre planning, votre clientèle et la négociation des contrats.
  • Aucune limite n’est établie concernant le chiffre d’affaires annuel.
  • Les frais de missions peuvent être facturés au client

Le portage salarial présente toutefois aussi son lot d’inconvénients :

  • Le salaire net que la société de portage vous verse correspond à près de la moitié du montant qu’elle peut facturer aux clients.
  • Les frais et les taux établis par la société de portage augmentent proportionnellement à votre chiffre d’affaires.
  • La TVA vous est applicable, avec un taux défini selon votre type de clientèle.

L’autoentreprise, en comparaison, présente les avantages suivants :

  • Exonération de la taxe sur la valeur ajoutée
  • Paiement des cotisations sociales et des impôts selon le chiffre d’affaires
  • Possibilité de cumul avec l’ACRE, l’EIRL et la formule du portage salarial

Le seul inconvénient majeur de l’autoentrepreneuriat est l’application d’un plafonnement sur votre chiffre d’affaires. L’engagement des biens personnels n’est pas néanmoins un problème pertinent puisqu’il est toujours possible de s’enregistrer en EIRL. Vous aurez alors des patrimoines distincts pour vos biens personnels et professionnels.

bon statut d'auto entrepreneur à adopter

Comment trouver une bonne idée d’auto entreprise ?

Il est difficile d’apprendre comment devenir auto entrepreneur sans trouver une bonne idée d’entreprise. Une bonne entreprise doit notamment :

  • Résoudre ou améliorer les solutions d’autres entreprises sur des problèmes existants
  • Correspondre à la personnalité de la personne qui créer une entreprise
  • S’inscrire dans un marché suffisamment important pour être rentable à long terme

Pour trouver une idée d’entreprise adaptée à ces critères, vous pouvez :

  • Adapter les idées d’autrui à votre avantage
  • Améliorer la situation présente
  • Exploiter vos compétences dans un domaine existant

Adapter les idées d’autrui à votre avantage

La plupart des idées d’entreprise ou des idées de métiers ont été copiées sur les idées des concurrents dans un marché donné. Le fait de copier aveuglément l’idée d’une autre entreprise n’est pas néanmoins une bonne façon d’apprendre comment devenir auto entrepreneur.

Pour comprendre comment devenir auto entrepreneur, vous devez identifier les idées de vos concurrents et les utiliser à votre avantage. Cela signifie que vous devez adapter ces idées à vos capacités et aux spécificités de votre marché local. Vous aurez plus de facilité à comprendre comment devenir auto entrepreneur en suivant cette démarche.

Le fait d’apprendre comment devenir auto entrepreneur en adaptant les idées d’autrui a notamment les avantages suivants :

  • Vous économisez sur l’étude de marché initiale (voir comment faire), le prototypage du produit, les essais, la création d’une demande pour un nouveau produit et sa promotion.
  • Vous pouvez introduire un produit plus compétitif, mis à niveau et doté de fonctionnalités améliorées pour rivaliser avec vos concurrents.
trouver une bonne idée d'auto entreprise

Certains diront que les entreprises pionnières consomment déjà l’essentiel du marché et que les nouveaux arrivants se contentent de leurs miettes. Beaucoup d’entreprises pionnières ont pourtant disparu à travers les années alors leurs clones ont grandi avec succès.

Exemple :

  • Google et Yandex se sont développés sur la base de la technologie de requête en langage naturel de la défunte société AltaVista.
  • L’économie de la Chine elle-même fonctionne sur l’idée de suivre le leader. La Chine copie les produits étrangers les plus efficaces pour les adapter à son marché.

Vous pouvez notamment comprendre comment devenir auto entrepreneur selon les idées d’autres entreprises en consultant des ressources comme les :

  • Plateformes de crowdfunding, ou financement participatif
  • Agrégateurs d’idées d’affaires
  • Plateformes de franchisage

Toutes les bonnes idées à adapter pour savoir comment devenir auto entrepreneur ne sont pas toutefois nécessairement présentes sur Internet. Les idées sur lesquels vous allez apprendre comment devenir auto entrepreneur peuvent aussi s’obtenir par des voyages.

Exemple :

  • Walt Disney a imaginé le parc à thème de Disneyland en s’inspirant des jardins de Tivoli à Copenhague lors d’un voyage au Danemark
  • Les grands magasins Walmart sont inspirés des hypermarchés au Brésil.
choisir une bonne idée d'auto entreprise

Améliorer la situation présente

Une idée à succès pour savoir comment devenir auto entrepreneur ne consiste pas toujours à créer quelque chose de nouveau. Il s’agit plutôt de reprendre des solutions existantes pour les améliorer à un niveau qualitativement différent. Cette solution n’est pas à confondre avec le fait d’adapter des idées d’autrui pour apprendre comment devenir auto entrepreneur.

Exemple :

  • Henry Ford a su comment devenir auto entrepreneur en proposant des voitures bon marché qui visaient les consommateurs de masse.
  • Les fondateurs d’Uber ont compris comment devenir auto entrepreneur de grande renommée en développant un service de taxi rapide.
  • Gett a compris comment devenir auto entrepreneur en complétant des services de taxi rapide d’un contrôle complet de chaque chauffeur pour la sécurité des trajets.
  • Apple a su comment devenir auto entrepreneur de renom dans leur marché en proposant des smartphones confortables, design et à la technologie avancée.

L’ère actuelle est celle des technologies de l’information. Il y a donc un angle particulier sur lequel vous devez analyser votre idée pour savoir comment devenir auto entrepreneur. Il s’agit de voir comment l’amélioration de produit ou de service s’aligne avec l’ère numérique.

La création d’un nouveau produit n’est pas d’ailleurs une fin en soi dans l’idée d’apprendre comment devenir auto entrepreneur. Les consommateurs n’achètent pas un produit pour sa nouveauté, mais pour les avantages qu’ils peuvent retirer de son utilisation.

Toute amélioration doit viser à l’améliorer de procédés existants. Les inventeurs de la première voiture ont trouvé comment devenir auto entrepreneur en améliorant le confort et la rapidité des déplacements à longues distances. Cette idée a ultérieurement été améliorée avec la sécurité des passagers, le respect de l’environnement, etc.

L’envergure de la concurrence ne doit pas d’ailleurs vous décourager à trouver comment devenir auto entrepreneur en améliorant des concepts existants. Une entreprise majeure comme Facebook ne peut pas elle-même embrasser tous les changements du monde.

Facebook recherche constamment de jeunes entreprises en pleine croissance comme WhatsApp et Instagram pour les acheter et acquérir leurs idées. Il y a de grandes chances que votre entreprise suive le même chemin si vos idées se montrent assez prometteuses.

comment devenir auto entrepreneur à succès ?

Autre guide : Découvrez aussi notre guide de formation sur le Facebook Ads. Ce guide de conseil vous offre une stratégie simple, efficace et facile à mettre en place pour vous aider à créer une campagne de publicité Facebook efficace.

Exploiter vos compétences dans un domaine existant

Certaines industries ne conviennent pas à la recherche d’une idée pour apprendre comment devenir auto entrepreneur. L’industrie chimique ou le secteur médical en sont de bons exemples. Pour apprendre comment devenir auto entrepreneur dans ces secteurs, vous devez accumuler des années d’expérience auprès des entreprises déjà reconnues.

Plus il y a de restrictions dans l’intégration d’un marché, plus la concurrence sur ce marché est réduite. Cela conforte ainsi la rentabilité de ce marché et son éligibilité dans la recherche d’une idée pour comprendre comment devenir auto entrepreneur.

Il s’agit concrètement d’exploiter les compétences acquises dans une entreprise pour trouver l’idée sur laquelle apprendre comment devenir auto entrepreneur. Vous pouvez d’ailleurs établir comment devenir auto entrepreneur sur la base de toutes les compétences acquises dans cette perspective. L’essentiel est de savoir comment les mettre à profit.

intégration d’un marché

Exemple :

Michael Bloomberg a trouvé comment devenir auto entrepreneur à travers les compétences qu’il a acquises dans son travail chez Salomon Brothers. Il a en effet développé son propre sourcing fournisseur d’informations financières pour les professionnels du marketing.

Le monde dans lequel nous vivons gagne notamment en complexité au fil des années. Les solutions qui fonctionnaient actuellement peuvent devenir obsolètes d’ici deux ans. Avoir des compétences d’expert dans un domaine paraît ainsi insuffisant pour comprendre comment devenir auto entrepreneur. Vos compétences doivent être interdisciplinaires.

Les meilleures idées d’entreprises se trouvent notamment à l’intersection de plusieurs industries. C’est là que se trouvent les niches les plus originales de la création d’entreprise.

Exemple :

  • Le domaine médical et la nutrition peuvent se combiner pour le développement de régimes innovants dans la diététique ou l’alimentation des enfants.
  • L’éducation et l’informatique peuvent se rejoindre pour la création de startups autour des technologies d’éducation par voie numérique.

Quels sont les éléments requis pour s’inscrire comme auto entrepreneur ?

L’inscription à une activité d’auto entrepreneur se fait dans un centre de formalité des entreprises. Les éléments requis pour l’accomplissement de cette inscription sont :

  • Le formulaire de déclaration du début d’activité
  • Les pièces justificatives pour l’identification du dossier d’inscription
S'inscrire comme auto entrepreneur

Formulaire de déclaration de début d’activité

Le dossier d’inscription doit contenir un formulaire de déclaration de début d’activité (cerf n° 15253*05). La nature de ce formulaire va dépendre de l’activité indépendante exercée :

  • Les activités libérales exigent le formulaire P0 PL
  • Une activité commerciale ou artisanale exige le formulaire P0 CM
  • Les agents commerciaux ont besoin du formulaire ACO

Cette démarche d’inscription a deux conséquences pour l’auto entrepreneur :

  • Son ajout au Registre national des Entreprises (RNE)
  • L’obtention d’un numéro du Système d’Identification du Répertoire des Entreprises (SIREN) et d’un code d’activité principale exercée (APE)

La forme juridique peut être inscrite dans le formulaire au moment de devenir micro entrepreneur. L’option la plus courante est celle d’un entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL). Un intercalaire PEIRL doit accompagner le formulaire en pièce jointe.

Le formulaire va aussi établir si vous allez adopter le versement libératoire de l’impôt. L’idée est de régler l’impôt sur le revenu et les cotisations sociales obligatoires par un versement unique. Vous pouvez ainsi vous acquitter simultanément des charges sociales et fiscales.

Pièces justificatives pour identification du dossier d’inscription

En plus du formulaire, votre inscription comme auto entrepreneur exige la délivrance de plusieurs pièces justificatives comme :

  • pièce d’identité : Carte d’identité encore valide, passeport ou titre de séjour
  • attestation de non-condamnation pénale
  • copie des diplômes obtenus si vous en avez
  • numéro de sécurité sociale
  • justificatif de domicile
  • attestation de notification au conjoint si vous êtes marié

Une autorisation spéciale peut aussi être requise pour l’inscription en auto entrepreneuriat. Le type d’autorisation à obtenir dépend de la nature de votre entreprise individuelle.

Exemple :

  • Un certificat de maître-artisan pour un statut de micro entrepreneur en artisanat
  • Un certificat sanitaire pour une activité d’auto entrepreneur en gastronomie
  • Une attestation ou certification de formation spécialisée pour les professions libérales

Comment devenir auto entrepreneur selon l’activité exercée ?

Les démarches administratives à connaître dans l’idée d’apprendre comment devenir auto entrepreneur varie selon le type d’activité que vous allez exercer, à savoir :

  • Une activité artisanale
  • Une activité commerciale
Comment devenir auto entrepreneur ?

Comment devenir auto entrepreneur avec une activité artisanale ?

Les autos entrepreneurs qui souhaitent exercer une activité artisanale peuvent s’enregistrer gratuitement au répertoire des métiers. Cela va néanmoins vous donner la qualité de ressortissant de la chambre des métiers et de l’artisanat. Vous allez ainsi être redevable d’une taxe pour frais de chambre de métiers dès la deuxième année d’activité.

Cette taxe est prélevée en pourcentage des sommes de chiffre d’affaire réalisée et réglée en parallèle avec les cotisations sociales. Vous pouvez néanmoins être exonéré de cette taxe si votre chiffre d’affaires sur l’avant-dernière est en dessous de 5000 €.

Un micro-entrepreneur dont le chiffre d’affaires est inférieur à 5000 € est aussi exonéré de la cotisation foncière d’entreprise (CFE). Cette disposition est applicable depuis le 1er janvier 2019. Cette exonération s’étend d’ailleurs aux droits additionnels de la CFE, lesquels sont utilisés pour financer les chambres consulaires.

Voir aussi : Comment lancer votre boutique mono produit plus efficacement ?

Quelles sont les démarches administratives pour une activité commerciale ?

Un entrepreneur avec une activité commerciale doit s’immatriculer au registre du commerce et des sociétés. Comme en artisanat, cette démarche d’immatriculation est gratuite. Vous allez ensuite avoir le statut de ressortissant de chambre de commerce et d’industrie (CCI).

Cela signifie que vous devez payer une taxe pour frais de chambre de commerce. Cette taxe est due dès la deuxième année d’activité. Vous pouvez néanmoins en être exonéré si le chiffre d’affaires précédant la deuxième année est inférieur à 5000 €.

démarches administratives pour une activité commerciale

Pourquoi adopter la forme juridique d’une EIRL ?

La création d’une entreprise en EIRL est avantageuse pour trois raisons :

  • protection du patrimoine personnel
  • cumul de statut
  • flexibilité du régime fiscal
  • exonération de charges sociales

Protection du patrimoine personnel

Un entrepreneur sous le régime microsocial de l’EIRL peut avoir deux patrimoines. Le premier est un patrimoine composé de ses biens personnels. Le deuxième est un patrimoine professionnel pour la gestion de la microentreprise.

L’auto entrepreneur peut ouvrir un compte bancaire dédié à l’entreprise et l’inscrire à son patrimoine professionnel. Les dettes des créanciers seront payées exclusivement sur les fonds de ce compte bancaire professionnel. Ces créanciers ne peuvent pas appliquer de mesure conservatoire sur les biens du patrimoine personnel de l’entrepreneur en EIRL.

Protection du patrimoine personnel

En passant, consultez aussi notre guide ultime pour apprendre à gagner de l’argent sur Internet en travaillant. Cet article vous offre une méthode efficace et facile à adopter pour vous aider à générer de l’argent en ligne en travaillant sur internet depuis chez vous.

Cumul de statut dans l’activité exercée

Vous pouvez bénéficier du régime d’une microentreprise en l’EIRL tout en ayant le statut d’auto entrepreneur. Les règles relatives à cumul sont d’ailleurs assez ouvertes. Il y a néanmoins deux dispositions particulières que vous devez considérer dans cette optique :

  • Observer les limites de l’entreprise en termes de chiffre d’affaires
  • Ne pas accumuler le titre de chef d’entreprise à la sécurité sociale des indépendants. Les personnes qui portent ce titre sont également appelées des entrepreneurs TNS.

Flexibilité du régime fiscal

Les travailleurs indépendants en EIRL peuvent choisir entre l’impôt sur le revenu (IR) et l’impôt sur les sociétés (IS) :

  • En IS, les cotisations sociales sont payées sur l’ensemble des bénéfices réalisés.
  • En IR, les cotisations sociales sont déduites de votre rémunération réelle.

Le versement libératoire peut a priori être proposé comme une troisième option à la fiscalité des microentreprises en EIRL. Il s’agit d’un paiement immédiat pour se libérer de l’impôt sur le revenu dans la gestion de l’entreprise.

Pour cela, l’entrepreneur doit déclarer ses recettes brutes tous les mois ou pour chaque trimestre. Un prélèvement libératoire est ensuite appliqué et précompté en parallèle avec les cotisations sociales. Ce prélèvement correspond à l’impôt sur le revenu.

Le taux appliqué au versement libératoire de l’IR dépend du type d’activité exercé :

  • 1 % pour la vente de produits ou de marchandises ou la délivrance de logement
  • 1,7 % pour une prestation de service avec des bénéfices industriels et commerciaux
  • Taux de 2,2 % pour des prestations de service avec des bénéfices non commerciaux

Notez que les compléments de revenus de la microentreprise sont considérés dans le calcul du revenu fiscal de référence (RFR) et du taux moyen d’imposition (TMI). Vous devez aussi être éligible au micro BIC ou au micro BNC pour bénéficier du prélèvement libératoire.

Toutes les opérations relatives aux cotisations sociales peuvent en outre s’effectuer en ligne sur le site de l’Ursaf. Pour ce faire, il vous suffit de créer votre confirmation d’affiliation sur ce site web. Une fois cette démarche effectuée, vous pouvez :

  • Payer toutes vos cotisations sociales en ligne
  • Télécharger des attestations
  • Prendre contact avec un conseiller
  • Accéder à d’anciennes déclarations

Exonération de charges sociales

Le fait d’exercer une activité commerciale en EIRL peut s’accompagner d’exonérations de charges sociales grâce à l’ACRE. L’aide à la création d’entreprise (ACCRE) est applicable à la première année d’activité. L’exonération peut être intégrale, partielle ou inexistante selon le montant des revenus obtenus.

Exonération de charges sociales

Une exonération intégrale est notamment accordée lorsque les revenus n’excèdent pas ¾ du plafond annuel de sécurité sociale. Ces exonérations s’appliquent également à des exemples bien spécifiques de cotisations, tels que :

  • Les cotisations d’assurance maladie, invalidité, décès et maternité
  • Les cotisations de prestations familiales et d’assurance-vieillesse basique.

Pour bénéficier de l’ACRE en EIRL, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Statut de demandeur d’emploi indemnisé ou non indemnisé inscrit à Pôle emploi depuis plus de 6 mois
  • Perception du RSA, de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)
  • Création ou reprise d’entreprises implantées dans une zone urbaine sensible (ZUS)
  • Conclusion d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape)
  • Être âgé de 18 à 26 ans
  • Avoir moins de 30 ans et être reconnu comme handicapé

En résumé

La démarche pour apprendre comment devenir auto entrepreneur tient en trois points :

  • Anticiper les effets du statut d’auto entrepreneur comme la franchise de TVA et le paiement de la cotisation foncière des entreprises.
  • Trouver une bonne idée d’entreprise par l’adaptation des idées d’autrui, l’amélioration de la situation existante et la mise à profit de vos compétences.
  • Identifier les pièces requises pour s’inscrire comment auto entrepreneur

Des Offres Spécialeset Conseils par Email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

✅ L’inscription est gratuite, vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur pinterest
Vous aimerez aussi ❤️
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Démarrer un site E-Commerce à 10 000€/mois