Tout savoir sur le métier de responsable e-commerce

4.8
(29)
metier de responsable e commerce

Le responsable e-commerce doit veiller à la réputation de l’entreprise ou de la marque qu’il représente. Il doit aussi maximiser le ROI et le trafic du site dont il est responsable et optimiser le taux de conversion. Sans plus tarder, découvrez ci-après tout ce qu’il y a à savoir sur ce métier.

Sommaire de l’article 🙌

Le métier de responsable e-commerce

Le responsable e-commerce est un métier qui combine à la fois des compétences en web, en communication, en vente et en marketing. Il assure l’image de l’entreprise ou encore de la marque auprès des cibles. Il doit également aider l’entreprise à augmenter son chiffre d’affaires via l’amélioration du taux de conversion e-commerce. Les missions de ce professionnel sont nombreuses.

Devenir responsable e-commerce
Devenez aussi responsable e-commerce ! 🛒

Mettre en place des actions marketing pour maximiser le ROI

La première mission d’un responsable e-commerce est la mise en place d’actions marketing dans le but de maximiser le ROI ou retour sur investissement. Pour améliorer le chiffre d’affaires de l’entreprise et donc pour maximiser les bénéfices, il commence ses analyses par l’étude du positionnement du site e-commerce de son client et des concurrents.

Il analyse aussi la visibilité de l’entreprise et son image sur les réseaux sociaux. En fonction des constats qu’il a réalisés, il définit des actions marketing comme :

  • La définition d’une bonne stratégie SEO
  • La création d’une campagne publicitaire promotionnelle
  • La mise en place d’actions d’emailing
  • L’amélioration du tunnel de paiement
  • Le placement de produit et l’affiliation
  • La mise en place de CTA
  • Etc.

Après la définition des actions marketing adéquates, le professionnel va s’assurer de leur mise en place. Il peut travailler seul si les failles sont de petites envergures. Le responsable e-commerce peut aussi faire appel à d’autres professionnels pour l’aider en citant par exemple le responsable SEO, le responsable SEA, etc. Il peut également se rapprocher de prestataires externes comme une agence web par exemple.

Mettre en place des actions marketing

Analyse et suivi des performances

Le responsable e-commerce, qu’il travaille seul ou en équipe, qu’il ait fait appel ou non à des prestataires externes, doit assurer l’analyse et le suivi des performances. Il doit analyser et suivre le nombre de ventes, ainsi que les abandons de panier (Découvrez aussi : Éviter l’abandon de panier en e-commerce : Comment faire ?).

Pour ce faire, il doit maîtriser certains outils comme Google Search Console ou encore Google Analytics. Il doit également analyser l’impact des actions marketing sur le chiffre d’affaires de l’entreprise. À cela s’ajoutent l’analyse et le suivi du taux de conversion.

Peu importe le CMS qu’il a choisi, qu’il s’agisse de WordPress, de Magento, de Shopify ou encore de Prestashop, il doit avoir un visuel précis sur l’état des performances de l’entreprise.

Participer au développement commercial de l’entreprise

Le responsable e-commerce est un des principaux acteurs du développement d’une entreprise qui évolue dans le secteur de la vente en ligne. Pour assurer ses missions, il doit maîtriser des leviers webmarketing divers comme le SEO, les Ads, le social média, etc.

Il doit aussi faire le nécessaire pour permettre à l’entreprise d’avoir de nouveaux clients et de les fidéliser (vous pouvez aussi lire notre guide sur l’acquisition client, une stratégie de prospection de nouveaux clients). Ce professionnel doit également faire des veilles sur l’évolution de la communication et des technologies dans le but de permettre à l’entreprise qui l’emploie d’évoluer.

Acquérir et fidéliser les clients

Un responsable e-commerce doit être capable d’améliorer les stratégies d’une entreprise pour lui permettre d’obtenir de nouveaux clients. Il doit par exemple travailler l’expérience utilisateur, la visibilité sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, les liens d’affiliation et de parrainage, les offres promotionnelles et autres pour obtenir des prospects.

Ensuite, il doit mettre en place des processus de fidélisation comme des programmes d’automation, des bons de réduction, et bien d’autres encore.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Faire des veilles sur l’évolution de la communication et des technologies

Pour faire face à la concurrence et pour favoriser l’évolution de l’entreprise qui l’emploi, le responsable e-commerce doit faire des veilles sur les nouvelles technologies et les nouveaux outils de communications.

Pendant cette veille, il étudie les nouveautés en général, mais aussi celles qui exploitent les concurrents. En plus de ces veilles, ce professionnel analyse en permanence l’état du marché et les stratégies digitales et marketing que ce soit en général ou du côté des concurrents afin d’améliorer les résultats de son entreprise.

Suivi du positionnement sur les moteurs de recherche

Dans le monde digital, la visibilité est très importante, car elle permet d’améliorer le chiffre d’affaires. Pour participer au développement de l’entreprise qu’il représente, un responsable e-commerce doit faire un suivi du positionnement sur les moteurs de recherche.

Il étudie la performance des stratégies SEO et SEA et met en place des actions préventives et correctives pour propulser l’entreprise dans les premiers résultats de recherche.

Suivi de la présence sur les réseaux sociaux

Outre les moteurs de recherche, le responsable e-commerce s’assure également de la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux. Il peut travailler seul ou avec un community manager ou encore un influenceur pour animer une communauté, pour améliorer la visibilité et le taux de conversion.

Suivi de la gestion des commandes et des stocks

Bien qu’il existe des professionnels spécialisés dans le suivi et la gestion des commandes et des stocks, le responsable e-commerce doit quand même s’y intéresser s’il veut atteindre ses objectifs et réussir ses missions.

Il doit vérifier si la gestion des commandes et des stocks ne rencontre pas de problèmes, s’il y a des retours clients sur l’approvisionnement, les commandes, la livraison, etc. En cas d’insatisfaction, il doit agir rapidement pour améliorer l’image de l’entreprise et fidéliser les clients.

gestion des commandes et des stocks

Quelles sont les qualités qu’un responsable e-commerce doit avoir ?

Pour mener à bien ses missions, il doit avoir un bon esprit d’analyse étant donné qu’il y a plusieurs choses à étudier et à suivre (positionnement, image, taux de conversion, etc.). Il doit également avoir un bon esprit de synthèse.

Les données qu’il récolte (à partir du CMS qu’il utilise ainsi que des outils analytics, SEO et autres) doivent être synthétisées de façon pertinente pour être ensuite retranscrites pour améliorer la performance d’un site. L’esprit de synthèse permet aussi à ce professionnel de déceler rapidement les failles, les problèmes ou les risques et d’agir en conséquence.

Outre ces points, étant donné que le responsable e-commerce a pour rôle le développement d’une entreprise et la maximisation du ROI, il doit donc avoir des qualités commerciales surtout si l’entreprise qu’il représente est « click and mortar » (qui vend en ligne, mais aussi dans des points de vente physique).

Il doit dans ce sens avoir des capacités de négociation et de persuasion, un bon sens relationnel et un esprit créatif. Un responsable e-commerce doit également savoir prendre des risques et prendre des décisions. En somme, il doit faire preuve d’esprit d’initiative.

Enfin, étant donné qu’il doit gérer plusieurs choses à la fois et que parfois il travaille à des horaires peu flexibles, il doit avoir une bonne résistance physique et une bonne résistance au stress.

Quelles sont les compétences du responsable e-commerce doit avoir ?

Le responsable e-commerce doit avoir des compétences marketing et informatiques. Il doit maîtriser certains outils comme :

  • Google Analytics pour suivre un grand volume d’indicateurs et améliorer les performances d’un site e-commerce
  • Google Ads pour mettre en place une campagne de référencement efficace et pertinente et pour gagner en visibilité sur Google
  • Facebook Business Manager pour créer une relation de proximité avec les clients, pour assurer la présence sur Facebook, pour programmer des posts, des publications, des stories, etc.
  • Google Keyword Planner pour trouver des mots-clés pertinents afin d’améliorer le référencement du site e-commerce
  • Hotjar pour analyser et collecter des données sur les visiteurs afin d’améliorer le taux de conversion
  • Amplitude pour analyser le comportement des internautes sur web et sur mobile
  • MixPanel pour suivre les interactions des utilisateurs avec les interfaces web et mobile
  • Intercom pour interagir avec les clients et les prospects, peu importe leurs positions sur le site ou sur le tunnel d’achat

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

D’autres outils peuvent aussi être utilisés par le responsable e-commerce en citant par exemple Hubspot, Twitter Ads, Segment, Trello, Google Trend, etc.

Étant donné que ce professionnel travaille souvent avec une équipe de prestataires, il doit également avoir des qualités managériales. Il faut qu’il motive son équipe, qu’il les forme, qu’il les assiste pour qu’ils puissent atteindre les objectifs fixés.

En passant, vous pouvez aussi consulter aussi notre article sur la loi Hamon en e-commerce. Découvrez sur ce guide ce qu’est la loi Hamon, ce qui change sur cette loi en e-commerce, ainsi que ses délais.

Quelles études et formations pour devenir responsable e-commerce ?

Il n’y a pas de voie toute tracée pour le métier de responsable e-commerce. Il faut suivre plusieurs parcours avant de pouvoir décrocher ce poste. Le parcours classique consiste à suivre une formation en marketing (niveau bac+2). Après, il est possible de se spécialiser en webmarketing ou encore en e-commerce avec un niveau bac+3. Dans tous les cas, les entreprises ne recrutent en général que les professionnels dotés d’au moins un bac+3.

La concurrence est par contre rude et il est conseillé de se perfectionner encore plus en allant jusqu’au bac+5 et en décrochant un Master 2. Parmi les formations qui peuvent mener au poste de responsable e-commerce, il y a la formation en informatique, en commerce et marketing ou encore en développement web.

Il est aussi possible de suivre une formation dans le but d’obtenir un BTS Commerce International, un BTS Négociation et digitalisation de la relation client, un BTS Management commercial opérationnel, une Licence ou un Bachelor responsable e-commerce ou responsable marketing digital, un Master webmarketing, etc.

Il y a également des écoles d’ingénieurs qui proposent des spécialisations. À noter aussi qu’il est rare de voir un débutant exercer ce métier. Les stages et les contrats d’alternance sont donc à privilégier pendant les formations.

formations pour devenir responsable e commerce

Quel salaire pour un responsable e-commerce ?

Un responsable e-commerce touche un salaire annuel qui avoisine les 40 000 à 50 000 euros en moyenne soit environ 3 300 à 4 000 euros par mois. Après, la rémunération dépend des années d’expérience. Au départ, le salaire tourne dans les 2 000 à 2 500 € par mois, soit environ 24 000 à 30 000 euros par an.

Après plusieurs années d’expérience, il est possible qu’un responsable e-commerce touche dans les 5 000 euros par mois. Le salaire varie aussi en fonction du secteur géographique où il officie, mais également en fonction de la taille de l’entreprise qui le recrute.

Dans tous les cas, la rémunération d’un responsable e-commerce est attrayante et est bien à la hauteur des responsabilités et des missions qui l’attendent.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

En général, un responsable e-commerce est appelé à travailler pour une entreprise en cours de structuration ou en cours d’évolution. Après avoir participé au développement de cette entreprise et à la maximisation de son ROI, le responsable e-commerce peut continuer à travailler pour cette dernière.

Son aide sera toujours la bienvenue étant donné qu’il y a de nouvelles technologies, de nouveaux outils, de nouveaux concurrents et de nouvelles générations de consommateurs qui apparaissent chaque année. Après, il peut aussi se reconvertir en directeur commercial, en directeur marketing ou encore en chief digital officer.

Directeur commercial

En devenant directeur commercial, le responsable e-commerce aura pour rôle le recrutement et l’encadrement des commerciaux. Il doit aussi fixer le cap stratégique suite aux analyses du marché et des tendances. À cela s’ajoute la supervision des appels d’offres dans le but d’obtenir de nouveaux clients, la négociation des contrats avec les clients, etc.

Le métier s’acquiert avec un bac+7 et un diplôme d’écoles de commerce, un Master en commerce, un Master en marketing, un MBA dirigeant manager d’entreprise ou encore un Master en Distribution.

Le salaire est très motivant étant donné qu’il débute à partir de 4 000 € par mois et atteint les 20 000 euros par mois après quelques années d’expérience. En plus, il est facile de trouver une entreprise qui recrute étant donné que toutes les structures dotées d’un service commercial ont besoin d’un directeur commercial.

Les qualités requises pour le poste ne sont pas différentes de celles nécessaires pour le métier de responsable e-commerce (esprit d’analyse et de synthèse, excellent sens relationnel, compétence en négociation, compétence managériale, etc.).

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Directeur marketing

Le responsable e-commerce peut aussi évoluer et devenir directeur marketing. Dans ce cas, il aura pour mission la gestion des carrières, des projets, du budget, et des équipes. Les missions sont plus stratégiques qu’opérationnelles. Le poste nécessite de la rigueur, de la diplomatie, de l’écoute, un bon esprit d’analyse, une organisation infaillible, des compétences en négociation et en persuasion, etc.

Bien que certains ont réussi à obtenir ce poste avec un bac+2 (DUT TC, BTS NDRC ou encore BTS CI), un bac+3 (Licence pro e-commerce ou Licence pro commerce), la plupart des recruteurs exigent un bac+5 et donc des diplômes comme un Master en marketing par exemple.

La rémunération est motivante étant donné qu’elle atteint les 5 000 euros par mois, voire même les 12 000 euros si le profil est expérimenté. Quant au recrutement, il est possible de rejoindre de grandes entreprises dotées d’un service marketing, mais aussi des agences de communication par exemple. Le directeur marketing peut également travailler en tant qu’indépendant et proposer ses services de consulting en marketing à des entreprises ou à des agences.

Chief Digital Officer

Il est aussi possible de se reconvertir en Chief Digital Officer ou CDO et assurer des missions comme la mise en place de stratégies digitales, la gestion de projets, l’analyse du fonctionnement et des besoins de l’entreprise dans le cadre de la digitalisation, la mise en place de la transformation numérique, etc.

Il faudra dans ce cas avoir des compétences en marketing digital, une bonne maîtrise des outils informatiques et une maîtrise de la gestion de données. Le poste s’obtient en général après un bac+5 et une formation au sein d’une école d’ingénieurs, une formation en marketing, en commerce, en gestion, etc. Il faut aussi suivre des formations en Big Data.

En tout cas, le salaire est motivant, car il atteint en moyenne les 8 750 € par mois. Les entreprises qui recrutent sont en plus très diversifiées. Vous pouvez postuler au sein d’une entreprise œuvrant dans le luxe, la santé, le tourisme, l’événementiel, la logistique, l’industrie, l’édition de logiciels, etc.

Chief Digital Officer

Qui recrute un responsable e-commerce ?

Ceux qui œuvrent dans le secteur de l’e-commerce sont les principaux recruteurs des responsables e-commerce. Cela peut-être une boutique en ligne, une entreprise qui possède une boutique physique, mais qui veut aussi exploiter le canal en ligne, etc.

Un responsable e-commerce peut aussi être recruté par une agence média ou encore une agence web. Ceux qui œuvrent dans le secteur du dropservicing peuvent également recruter ce professionnel et le mettre en relation avec des clients par la suite.

Où trouver un emploi de responsable e-commerce ?

Si vous voulez travailler en tant que responsable e-commerce, si vous avez les qualités, les compétences et si vous avez suivi les formations nécessaires, vous pouvez postuler à une offre d’emploi en ligne. Il suffit juste d’entrer les bons mots-clés sur les moteurs de recherche.

Vous pouvez également vous rapprocher des agences web pour voir s’il y en a une qui a besoin d’un responsable e-commerce. Après, vous pouvez également vous inscrire sur des sites spécialisés pour proposer vos services aux entreprises et agences. Parmi les sites où vous pourrez vous inscrire, il y a Codeur.com, Fiverr, Freelancer.com, Freelance.com, Malt, etc.

Recevez nos offres spéciales et conseils de Pro par email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

L’inscription est gratuite. Vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Les secrets d'un vrai business sur internet à 22 000€ par mois