Comment faire du dropshipping avec WordPress ?

4.7
(62)
Comment faire du dropshipping avec WordPress ?

Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Il s’avère que cet outil CMS conçu pour la création de sites de blog permet aussi de construire son site dédié à la vente en ligne en choisissant d’utiliser l’extension Woocommerce. Ce plugin pour construire un mini site internet de dropshipping constitue d’ailleurs l’une des extensions les plus recourus des utilisateurs de ce CMS Open-source.

Pourquoi utiliser Wordpress ?
Pourquoi utiliser Wordpress ? 🤔

Il facilite grandement la création d’une page web d’un site de dropshipping. Mais par où doit-on donc commencer dès lors qu’on souhaite créer une boutique de commerce en ligne par le biais de WordPress ? Comment parvient-on à vendre en ligne grâce à son site Wordpress ?

Quels sont les avantages d’utiliser WordPress pour créer un site e commerce dédié au dropshipping plutôt qu’un autre CMS e-commerce ? Nous vous expliquons tout à travers ce guide !

Sommaire de l’article 🙌

Bien comprendre comment fonctionne le dropshipping sur WordPress

Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Tout d’abord, rappelons que le dropshipping est un procédé qui permet à un vendeur de commercialiser ses produits sur sa boutique en ligne sans nécessiter de les avoir en stock.

Pour chaque commande effectuée et validée sur un site de dropshipping donc, le dropshipper va transférer celle-ci au fournisseur pour que ce dernier puisse se charger de la livraison. On parle ainsi de « livraison directe ».

Le fournisseur livre directement ses produits aux clients finaux et le dropshipper ne joue ici que le rôle d’un intermédiaire. Pour chaque vente conclue, le dropshipper perçoit une commission. Un bon site internet de dropshipping est relativement plus simple à mettre en place qu’un magasin en ligne traditionnel.

La création d’une page web d’un site de dropshipping avec WordPress s’avère aussi plus rapide et facile qu’en usant d’autres CMS d’E-commerce open source comme : Joomla, Prestashop, Magento et Drupal parmi tant d’autres. Mais comment faire du dropshipping avec WordPress, un Content Management System (CMS) censé servir à créer une page internet d’un site de blogging ?

Comment fonctionne le dropshipping ?

Comment construire son site de dropshipping avec WordPress ?

Comment faire du dropshipping avec WordPress sans connaissances techniques en code HTML ? Utilisé dans sa version basique et gratuite, l’outil CMS Open-source WordPress ne confère que des fonctionnalités limitées.

On ne pourra alors s’en servir que pour la création d’une page web d’un site de blog. L’installation d’une extension, cette fois-ci payante, permet toutefois d’améliorer certains paramètres, voire d’en ajouter.

Cela confère la possibilité de créer son propre site internet sur Wordpress et de le transformer en un véritable site e-commerce dédié au dropshipping. Parmi les innombrables plugins proposés sur WordPress, Woocommerce reste l’un des plus prisés pour réaliser un site internet de dropshipping immédiatement prêt à l’emploi.

Mais comment faire du dropshipping avec WordPress et créer son propre site web grâce à l’extension Woocommerce ? Pour construire son site WordPress dédié au dropshipping en usant du plugin Woocommerce, il suffit de l’installer via l’onglet « extensions » en accédant au menu principal de sa boutique WordPress.

On devra ensuite parcourir la barre de recherche de plugins pour choisir le type d’extension payante à installer. Le procédé s’opère en quelques clics et ne requiert pas de compétences spécifiques en matière de codage HTML.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et pourquoi doit-on opter pour un plugin payant ? L’énorme avantage d’acheter des plugins WordPress pour concevoir et développer un site web dédié au dropshipping réside dans la simplicité d’utilisation et de prise en main.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Créer son propre site internet de dropshipper grâce à Woocommerce est aussi simple et intuitif que concevoir un site web de dropshipping avec Shopify. Non seulement ces deux outils marketing dédiés à la création de sites web de dropshipping sont personnalisables, mais elles disposent aussi d’une interface Wyswyg (What you see what you get).

Cette fonctionnalité permet d’afficher en temps réel, exactement à la manière d’un éditeur de texte, l’aperçu du rendu de la mise en forme du contenu lorsqu’il sera publié. Il en est de même pour les déclinaisons d’outils e-commerce prestashop payants et pour le cas d’une solution prestashop Saas (Software as a Service) payante.

Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Y a-t-il donc des règles spécifiques à respecter ?

5 règles d’or pour réussir à créer un site de dropshipping avec WordPress

Il est impératif de bien choisir le template, les solutions de livraison, les bons produits, la niche adéquate et le type de plugin adaptés afin de réussir à monter un site web de dropshipper avec WordPress. Ces 5 critères fondamentaux sont indispensables à respecter lorsqu’on souhaite réellement créer un site WordPress dédié au dropshipping.

1. Bien choisir son thème ou « template »

Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Tout dropshipper se doit d’entretenir l’aspect visuel de sa boutique en ligne comme il se doit. Cela passe par le choix du thème ou du template adéquat à adopter pour son site de dropshipping. Il faudra ainsi que l’usage du thème corresponde aux types de produits qu’on souhaite y vendre ainsi qu’à sa stratégie d’e-commerce.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de choisir le bon thème ? Le template à privilégier ne doit pas être saturé d’infos. Il doit rester à la fois ergonomique et attrayant. Concernant l’ergonomie, on doit surtout veiller à ce que le site soit facile à naviguer et simple d’utilisation.

choisir un thème wordpress

Soulignons ainsi, dans la mesure où plus de 50 % des achats en ligne s’opèrent via les appareils mobiles, l’importance de rendre son site de dropshipping responsive design et mobile friendly. Le choix d’un thème compatible avec les appareils permet grandement d’améliorer le taux de conversion et donc de doper sa vente sur son site de dropshipping.

Parmi les thèmes Woocommerce à privilégier pour y répondre, on retrouve Davinci, Storefront et Woostroid2.

2. Bien choisir ses solutions de livraison

La qualité des services de livraison conditionne la réussite de toute vente en ligne réalisée sur tout site de dropshipping. Il s’avère donc primordial de bien choisir les solutions de livraison à mettre en place avant de songer à créer un e-commerce et à rentabiliser ses activités de dropshipper.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de la fiabilité des solutions de livraison à mettre en place sur sa boutique en ligne ?

Il existe une multitude de solutions de livraisons fiables en France pour la commercialisation de produits sur un site de dropshipping WordPress ou sur un site conçu avec un logiciel de création de sites en ligne de type Magento commerce.

On peut citer parmi ces solutions Colissimo, FedEx et Happy Post. La sécurité des moyens de paiement occupe aussi un rôle important que ce soit en matière de dropshipping ou de vente en ligne sur un mini site Internet facile à gérer.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et garantir la mise en place d’un système de paiement sécurisé ? Au moment de créer un site Wordpress, il s’avère primordial d’instaurer un protocole SSL pour répondre à un double objectif.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Le premier consiste à sécuriser les transactions, le second vise à améliorer la qualité des services à fournir aux clients en ligne. Comment faire du dropshipping avec WordPress, et parvenir à choisir un moyen de paiement sécurisé ?

Dans le choix d’un moyen de paiement à mettre en place au moment de créer un site professionnel de dropshipper, on pourra toujours recourir à PayPal ou à Stripe. Mais en alternative, on pourra toutefois privilégier une solution plus appropriée à WordPress à l’instar du plugin Systempay.

3. Bien choisir les produits à mettre en vente sur son site de dropshipping

Maintenant que vous avez réussi à choisir le bon visuel à adopter pour votre site de dropshipping, qui de plus dispose maintenant d’un système de paiement sécurisé, il est temps que vous vous intéressiez aux produits que vous allez y commercialiser.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de ne vendre que des produits qui rapportent sur sa boutique en ligne ? Vous devez d’abord songer à bien définir le type et la catégorie de produits que vous souhaitez y vendre.

Cela passe inéluctablement par la recherche d’une niche rentable qui va vous permettre de vous démarquer et de vous positionner sur un marché porteur spécifique. Comment faire du dropshipping avec WordPress et parvenir à trouver la meilleure niche ?

4. Bien choisir la niche sur laquelle on souhaite se positionner

La recherche d’une niche rentable est une opération qu’on ne devra surtout pas prendre à la légère. Cela ne se limite pas non plus à la recherche de mots-clés pertinents et à fort potentiel de conversion.

Mais d’abord, comment faire du dropshipping avec WordPress et bénéficier du meilleur classement dans les résultats de recherche Google ?

Comme tout autre site en effet, votre boutique de dropshipping doit être optimisée pour le référencement naturel. Les moteurs de recherche deviennent de plus en plus exigeants et votre site risque d’être déclassé à défaut d’être bien référencé. D’où il est important d’adopter la bonne stratégie de référencement SEO et d’utiliser un planificateur de mots clés de type Adwords.

Bien choisir la niche de produit à vendre

Comment faire du dropshipping avec WordPress et parvenir à optimiser les performances de son site web ? En plus de devoir référencer votre site de dropshipping pour lui faire bénéficier du meilleur classement dans les résultats de recherches, vous devez analyser et optimiser ses performances.

Vous aurez alors besoin de recourir à l’outil Google Analytics ou de vous tourner vers les services d’une agence web spécialisée en matière d’audit de site e-commerce. Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de trouver une niche rentable ?

Il pourra toujours s’avérer utile de recourir au brainstorming et d’élaborer une carte mentale pour trouver une idée de niche de dropshipping rentable. Toutefois, il s’avèrera encore plus pertinent de réaliser une étude de marché en amont.

On devra aussi veiller à ce que la niche de dropshipping sur laquelle on souhaite se positionner rentre dans le cadre du domaine qu’on maîtrise. Ensuite, on passe directement à l’étape de la recherche de produits de niche les plus vendus, les mieux notés ou les plus sollicités avant de les trier et de les introduire dans son catalogue.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’attaquer directement à la vente ? Les produits de niche une fois choisis, on doit inéluctablement songer à trouver le bon fournisseur. Cette étape est primordiale dans la mesure où elle conditionne la fiabilité de votre site de dropshipping.

Nous vous recommandons de vous tourner vers des fournisseurs de confiance tels qu’Aliexpress, Doba, Etsy et SaleHoo. L’utilisation du CMS WordPress payant reste aussi avantageuse que celle d’une boutique Prestashop clé en main puisqu’elle facilite l’importation de produits depuis le site du fournisseur vers votre boutique de dropshipping WordPress.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

5. Bien choisir ses extensions pour doper ses ventes sur son site de dropshipping

Comment faire du dropshipping avec WordPress et quelle extension choisir ? Woocommerce n’est pas la seule extension payante disponible sur WordPress pour concevoir et développer un site web de dropshipping performant. On pourra aussi se tourner vers d’autres choix de plugins pour créer une page web pour site internet de dropshipping comme :

  • Ali2Woo : ce plugin exclusivement dédié à Aliexpress permet d’automatiser le passage des commandes chez ce fournisseur réputé. Grâce à cette extension, on pourra aussi importer les avis clients postés depuis le site d’Aliexpress vers ses pages de produits WordPress. L’abonnement aux services d’Ali2Woo ne coûte que 40 € par mois.
  • AliDropship : cette extension payante permet de retoucher les photos des produits importés depuis le site d’Aliexpress et de supprimer les filigranes qui peuvent s’avérer gênants. Pour accéder aux services dédiés à ce plug-in, il faudra mensuellement débourser 89 €.
  • Dropified : avec cette extension, on pourra automatiser l’importation de produits depuis le site de différents fournisseurs et les intégrer à sa boutique Wordpress. Le plug-in est disponible en version gratuite, pour 14 jours d’essai.

Au-delà, on devra mensuellement s’acquitter de 47 €. Vous pouvez résilier l’abonnement à tout moment au cas où les services ne vous conviendraient pas.

5 bonnes raisons de choisir WordPress pour créer son site de dropshipping

Le dropshipping offre une très grande facilité de gestion de boutique en ligne, car en plus de ne nécessiter qu’un faible investissement, il permet de n’avoir en stock aucun produit. Au-delà du fait d’avoir la possibilité de se constituer un catalogue de produits personnalisé, on pourra aussi tester la vente des produits sans encourir de risques.

Créer un site de dropshipping avec WordPress

Seul le fournisseur aura la charge d’assurer la disponibilité des produits dont la livraison est garantie par son propre soin. La création d’un site de dropshipping sur WordPress confère 5 avantages supplémentaires à savoir :

1. La facilité d’installation

Le recours à ce CMS ne requiert ni l’appui, ni l’usage ni l’installation d’aucun autre logiciel e-commerce. On n’aura qu’à se servir des extensions recommandées et à configurer ses données dans les paramètres correspondants.

2. Le faible coût de mise en place

Le plug-in Woocommerce, ou toute autre extension de fonctionnalités additionnelles recommandée pour WordPress, permettent rapidement d’avoir un site internet de vente en ligne opérationnel à faibles coûts. Les extensions, même payantes, restent abordables, et on aura toujours la possibilité de choisir la solution qui s’ajuste le plus à la taille de son budget.

3. L’aspect pratique et fonctionnel

Si dans sa version gratuite et Open Source dédié au blogging, WordPress requiert de solides capacités de codage HTML, CSS, Java, PHP et MySQL, sa version payante en est toute autre.

En effet, l’ajout de plugins payants confère une très grande facilité d’utilisation. De ce fait, un site de dropshipping conçu sur WordPress reste aussi ergonomique qu’une solution Prestashop Saas pour dropshippers.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

4. La variété de catalogues de produits

Comme tout autre outil intuitif de création de sites de dropshipping, WordPress donne la possibilité d’élaborer un catalogue de produits personnalisé et assez varié en fonction du plugin payant choisi. Ainsi, on pourra ajouter des informations complémentaires à la description des produits, retoucher les photos et optimiser le contenu pour mieux convertir et pouvoir doper ses ventes.

5. L’accès à la communauté

L’un des avantages majeurs d’utiliser un CMS de type WordPress réside dans son caractère Open Source, donc « à vocation communautaire ». En interagissant avec la communauté WordPress, on pourra renforcer son expérience et partager son savoir-faire en vue d’exceller dans la vente en ligne et réussir à ouvrir une boutique de dropshipping qui rapporte sur WordPress.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et en tirer parti au mieux ?

Vous souhaitez réellement savoir comment faire du dropshipping avec WordPress ? Sachez, avant d’y songer, qu’au moins 5 importants critères sont indispensables à prendre en compte :

1. Avoir un site WordPress déjà opérationnel

On pourra en effet construire son site de dropshipping juste après avoir créé un site web gratuitement sur WordPress. Votre site WordPress gratuit une fois mis en place, vous pouvez donc décider de l’améliorer en ajoutant un plugin spécifique payant pour le transformer en une vraie boutique en ligne. Le tout sans avoir à gérer les stocks.

Avoir un site WordPress déjà opérationnel

Woocommerce est la plus populaire d’entre ces solutions pour faciliter la création de sites web sans nécessiter des compétences particulières en codage HTML. Comment faire du dropshipping avec WordPress sans forcément devoir utiliser Woocommerce ?

En alternative, on pourra toujours décider de se tourner vers d’autres solutions dédiées à WordPress comme AliDropship, DropshipMe, Spreadr ou Wooshark pour créer simplement un site web de dropshipping avec WordPress.

2. Se servir d’un thème compatible avec ses activités d’e-commerce

L’expérience utilisateur se place au centre de toute activité axée sur l’e-commerce. Pour améliorer son taux de conversion et parvenir à mieux vendre, votre site de dropshipping doit afficher un design attrayant tout en étant ergonomique et facile à naviguer.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de choisir un thème approprié ? Le choix du thème doit s’opérer en fonction de la nature de vos activités d’e-commerce et du type de produits que vous allez commercialiser sur votre site de dropshipping. Afin de mieux répondre à cet objectif, privilégiez un thème à l’instar d’Astra ou de StoreFront.

3. Activer l’option d’une extension payante de dropshipping pour WordPress

WordPress est un outil CMS dont l’efficacité est avérée pour concevoir un site internet performant et fiable, même dans sa version gratuite. Il s’avère cependant que les fonctionnalités de WordPress sont limitées dans sa version gratuite. De plus, la mise en place d’un site WordPress gratuit nécessite d’acquérir les compétences d’un développeur ou bien celles d’un webmaster.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Comment faire du dropshipping avec WordPress sans devoir réunir les compétences d’un webmaster ? Pour créer son propre site WordPress et pouvoir le transformer en un véritable magasin en ligne, on devra se tourner vers des options payantes plus pratiques et plus rapides à mettre en place.

En quelques clics, par simple glisser-déposer, on pourra ainsi concevoir un site web et commencer à se mettre directement à vendre sur la toile sans avoir à gérer les stocks. On évitera surtout de devoir opérer un processus FTP (File Transfer Protocol) qui pourra s’avérer complexe, fastidieux et chronophage.

4. Disposer d’un statut de microentreprise au minimum

Si le fait d’exercer des activités de dropshipping était aussi simple et rentable qu’on le croyait, tout le monde n’hésiterait pas à s’y lancer (voir aussi comment se lancer dans le dropshipping). Le fait de pratiquer cette activité requiert l’assujettissement à un certain nombre de lois et de réglementations strictes. Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de l’exercer dans les règles ?

Avant de songer à faire du dropshipping avec WordPress, avec Jimdo ou avec d’autres outils indispensables comme : Ipaoo, Oxatis, Sitew ou Weebly, assurez-vous d’abord d’être en règle vis-à-vis de l’administration douanière et des autorités fiscales. Il faudra que vous déclariez vos activités et que vous remplissiez toutes les démarches indispensables à la création de votre micro-entreprise.

Au fur et à mesure que vos activités vont se développer, et dès que vous aurez réussi à dépasser un certain seuil de montant de chiffre d’affaires, vous allez devoir opérer un changement de statut. Pour le reste, et plus précisément pour le choix de la forme juridique de société à adopter, tout va dépendre de vos besoins, de vos objectifs et du volume de vente que vous comptez réaliser.

statut de micro-entreprise

5. S’assujettir à la réglementation en vigueur et s’acquitter de ses impôts

La déclaration de ses activités de dropshipper est un impératif pour s’assurer d’être en règle vis-à-vis des autorités douanières et fiscales. Le choix du statut juridique pour le dropshipping conditionne la fiscalité à laquelle vous allez vous assujettir. Il faudra absolument que vous vous soumettiez aux réglementations en vigueur. En cas de doute, renseignez-vous auprès des bureaux d’administration fiscale de votre ville ou de votre région. Vous pouvez également solliciter l’avis d’un expert-comptable ou celui d’un juriste fiscaliste.

Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Existe-t-il d’autres alternatives ?

Notons que l’extension Woocommerce de WordPress n’est pas la seule solution qui permet de créer une boutique de dropshipping. Avec Ipaoo, il sera possible de concevoir un site web multilingue dédié au dropshipping. Jimdo, pour sa part, est un CMS e-commerce multiplateforme facilitant la création de sites web de dropshipping sans connaissances particulières en codage HTML.

À travers la plateforme Saas d’Oxatis, aussi simple et intuitive à utiliser qu’une solution Prestashop Saas, on n’aura qu’à louer des services « dans le Cloud » pour monter un site web sans avoir à installer un plugin.

En décidant de se tourner vers des solutions gratuites de création de sites avec nom de domaine comme Sitew et Weebly, on pourra construire son site de dropshipping à très faibles coûts. On pourra aussi faire un comparatif d’offres de services auprès de plusieurs hébergeurs pour s’assurer de trouver le bon nom de domaine et afin d’identifier la formule d’hébergement web la plus adaptée à ses besoins de dropshipper.

Si vous avez du mal à trouver un hébergeur de confiance ou peinez à choisir un nom de domaine crédible, nous vous recommandons de vous tourner vers les services de Lws.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Est-ce si avantageux de pratiquer du dropshipping ?

Mis à part les contraintes liées aux obligations de s’assujettir à des réglementations assez sévères en matière de dropshipping, cette pratique reste assez avantageuse en trois points :

1. Un strict minimum de fonds de démarrage

Le coût des opérations relatives à la gestion des stocks lors de la mise en place d’un site e-commerce peut s’avérer lourd en fonction de la taille de la boutique en ligne et du volume de vente à atteindre. D’une manière générale, on devra disposer d’au moins 3 exemplaires pour chaque produit à livrer. Or, le cas de rupture de stock est imprévisible et pourra même, dans certains cas, s’avérer inévitable.

Dans le cas inverse, si on ne parvient pas à vendre les produits au bout d’une certaine échéance, on encourt l’énorme risque de perdre de l’argent. Le dropshipping demeure jusqu’à présent la seule solution qui permet de pallier ces genres de contraintes. D’une part, dans la mesure où la gestion de stocks est assurée par le fournisseur principal.

D’autre part dans la mesure où on pourra tester les produits dropshipping à mettre en vente, ne retenir que les produits qui rapportent et retirer tous ceux qui ne sont pas rentables sans encourir de risques. Il est donc clair que le mécanisme de la « livraison directe » permet à la fois de réduire les coûts de démarrage d’activités de vente en ligne et de minimiser les risques susceptibles d’en découler.

2. Un catalogue de produits assez riche et varié

Puisque le dropshipping vous allège des tâches liées à la gestion des stocks, il vous confère une plus grande liberté dans le choix des types de produits à insérer dans votre catalogue. En effet, le dropshipping vous permet plus facilement d’élaborer un catalogue de produits aussi riche que varié.

catalogue de produits

La seule limite qui pourra vous freiner concerne la disponibilité des produits que vous allez mettre en vente sur votre site de dropshipping. Il faudra donc que vous vous en assuriez auprès du fournisseur.

3. Une gestion logistique allégée

Rappelons une fois de plus qu’à la différence de l’e-commerce traditionnel, le dropshipping ne requiert aucun stock de produit à gérer pour son site de vente en ligne. L’administration de toutes les opérations liées à la gestion logistique est assurée par le fournisseur en dropshipping. Le créateur de site de dropshipping pourra ainsi s’organiser au mieux et gagner aussi du temps.

Dropshipping sur WordPress : les points de vigilance à surveiller

De plus en plus d’autoentrepreneurs décident de faire du dropshipping sans prendre vraiment conscience des risques qu’ils pourront encourir en fonçant tête baissée. Le secteur lui-même étant concurrentiel requiert la réalisation d’une étude de marché en amont.

En plus de devoir ne vendre que des produits suffisamment rentables, on devra aussi s’assurer d’être en règle vis-à-vis du fisc et des douanes. Comment faire du dropshipping avec WordPress ? Quels sont les différents aspects à prendre en considération avant de s’y lancer ? En voici 5 principaux :

1. Le seuil de rentabilité

On doit absolument s’assurer d’une marge de rentabilité bénéficiaire, or cela ne constitue pas toujours une mince affaire. La concurrence étant élevée, on doit s’assurer d’aligner les prix de ses articles aux prix proposés sur les autres boutiques si on vend des produits similaires.

La marge de commission que vous allez gagner après avoir vendu chaque produit ne risquera donc pas d’être assez élevée, après déduction de toutes les charges qui y sont liées, à moins que vous parveniez à réaliser un important volume de vente.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

De plus, si vous allez encore devoir investir dans des campagnes AdSense et engager de ventes promotionnelles sur les réseaux sociaux, il se pourrait que vous peiniez à rentabiliser vos activités de dropshipping aussitôt.

2. La fiabilité de la livraison

Le dropshipping vous allège de (presque) toutes les tâches liées à la livraison des produits et à la gestion logistique. C’est d’ailleurs ce qui pousse un grand nombre d’auto-entrepreneurs en e-commerce à se lancer dans cette activité.

Or, cet atout comporte aussi un inconvénient puisque vous n’avez (presque) aucun contrôle sur la livraison des produits qui ont été commandés et achetés sur votre site. La personnalisation des colis reste aussi à la discrétion du fournisseur (et ce dernier pourra négliger cet aspect vital à votre e-commerce). Vous serez donc contraint d’adopter une tout autre stratégie de fidélisation afin d’y remédier.

3. Le contrôle de la qualité des produits

La grande liberté de diversifier son catalogue de produits sur son site de dropshipping peut aussi constituer un inconvénient pour deux raisons. D’abord, on ne pourra pas se porter garant de leur qualité. Ensuite, la plupart des marques exigeront une licence pour avoir la possibilité de commercialiser leurs produits.

Or, parmi les centaines de milliers de produits disponibles chez un fournisseur français en dropshipping, même réputé, il s’avère pratiquement difficile de discerner les produits de marque de ceux qui sont qualifiés de produits bon marché.

vendre des produits de qualité

4. Le support à la clientèle

Le fait de vous affranchir de toutes les opérations relatives à la gestion des stocks et de la livraison ne vous décharge en aucun cas de vos obligations à garantir un bon service après-vente. Vis-à-vis des clients finaux, vous continuerez à rester garant de la qualité des produits que vous vendez sur votre site de dropshipping et par conséquent de tous les services qui y sont afférents.

Et ce, y compris les services qui sont assurés par le fournisseur. En tant que dropshipper, vous êtes aussi donc amené(e) à surveiller la livraison de vos produits et à gérer les retours ou les réclamations susceptibles d’en découler.

5. La conformité des activités par rapport aux lois en vigueur

Mis à part vos obligations à assurer un bon suivi des commandes et des livraisons, même sans avoir à gérer les stocks, vous êtes aussi contraint d’obéir aux lois et aux réglementations en vigueur. À partir du moment où vous allez décider de vous lancer dans des activités de dropshipping, vous serez ainsi obligé(e) de vous déclarer en tant qu’auto-entrepreneur. Ainsi, en plus de devoir payer vos impôts à la douane, vous devez aussi vous acquitter de la TVA des produits importés. Ceci afin d’éviter le risque de vous exposer à des pénalités ou à des sanctions qui pourront s’avérer (assez) lourdes.  

Top 5 des plugins WordPress à privilégier pour son site de dropshipping

Comment faire du dropshipping avec WordPress et s’assurer de choisir le bon plugin ? Parmi les innombrables plugins existants et disponibles pour transformer son site WordPress en une vraie boutique de dropshipping, il s’avère souvent difficile de réussir à bien les choisir.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an

Pour vous aider à mieux vous y trouver, ci-après notre classement des 5 meilleures extensions pour concevoir un site de dropshipping WordPress rentable :

1. AliDropship

AliDropship est un plugin de dropshipping WordPress exclusivement dédié au fournisseur Aliexpress. Cette extension constitue certainement le plugin le plus poussé et complet de cette liste, mais probablement aussi le plus onéreux puisque l’abonnement ne coûte pas moins de 89 $ par mois, soit à peu près 75 €.

Comment faire du dropshipping avec WordPress en utilisant le plugin AliDropship ? Cette extension vous permet, en quelques clics, d’importer n’importe quel type de produits proposés (et donc disponibles) sur Aliexpress dropshipping depuis le back-office de votre site WordPress. Dès lors, vous pourrez directement les mettre en vente sur votre boutique en ligne de dropshipping WordPress.

L’avantage avec ce plugin réside aussi dans le fait qu’à chaque fois que le fournisseur édite des produits sur Aliexpress, toutes les informations qui y sont afférentes sont systématiquement mises à jour sur votre site de dropshipping pour chaque produit concerné.

Il sera par ailleurs possible, sur votre site de dropshipping WordPress, d’optimiser le contenu relatif à chaque produit, d’éditer des images, de retravailler la description des produits, de modifier, d’ajouter et de supprimer certaines infos.

Comment faire du dropshipping avec WordPress et optimiser le suivi des commandes avec AliDropship ? Pour s’assurer d’un bon suivi des produits chez Aliexpress, AliDropship permet l’envoi systématique des notifications via un système d’alerte par e-mail. Cela vous permettra par exemple de savoir si tel ou tel produit est disponible ou en rupture de stock.

2. DropshipMe

Tout comme AliDropship, DropshipMe est exclusivement dédié à Aliexpress et vous permet d’y importer rapidement des produits en quelques clics. Ce plugin dispose d’un système de filtrage assez poussé qui vous permet de savoir lequel d’entre les produits disponibles sur Aliexpress sont le mieux noté, les plus vendus et les plus sollicités.

utiliser DropshipMe

En parallèle, vous pouvez toujours mener votre petite recherche ou même soutenir cette stratégie par la détection d’une niche plus rentable. Le plugin propose en outre un système d’édition de fiches-produits assez sophistiqué qui vous permet de les personnaliser et de les optimiser dans une logique de différenciation.

L’énorme avantage avec DropshipMe réside dans la possibilité que ce plugin vous offre en vous permettant notamment de vendre jusqu’à 50 produits au choix à tester et à importer gratuitement sur Aliexpress.

Par la suite, vous allez tout de même devoir payer des frais d’abonnement dont la tarification va strictement dépendre de la quantité des produits que vous comptez mettre en vente sur votre site de dropshipping. Le prix d’un abonnement pour accéder aux services de DropshipMe va de 29 à 199 $ (soit à peu près entre 25 et 170 €).

3. Spreadr Woocommerce

Spreadr Woocommerce est un plugin de dropshipping WordPress dédié exclusivement à la plateforme e-commerce d’Amazon. Ses fonctionnalités diffèrent légèrement de celles d’AliDropship dans la mesure où vous n’avez pas la possibilité de fixer les prix.

Comment faire du dropshipping avec WordPress plus simplement avec Spreadr Woocommerce ? De la même façon que pour AliDropship, l’extension vous permet d’importer directement des produits Amazon depuis votre site de dropshipping WordPress.

À noter seulement, une fois la commande effectuée sur votre site, qu’il appartiendra à Amazon et à toute son équipe d’assurer de A à Z l’expédition des produits, leur livraison et tous les services après-vente qui s’y rattachent : support technique, gestion des réclamations et des retours, etc.

🚀 Les méthodes d’un business sur internet sans pub à 265 000€ par an