Le Dropshipping est-il Légal ?

4.6
(29)
Le dropshipping est-il légal ?

De plus en plus de gens se lancent dans cette forme d’E.-business pour gagner leur vie ou simplement pour passer son temps libre. Vu le développement de cette activité, la question sur sa légalité se pose forcément. Le dropshipping est-il légal ?

Est-ce vraiment légal ?
Est-ce vraiment légal ? 🤔

Dans cet article votre doute va être éclairci, mais avant découvrez les différentes étapes à suivre.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping ou vente en ligne sans stock est une forme de vente en ligne qui se distingue complètement du commerce classique. Le dropshipping est-il légal ? Étant donné sa forme, ce n’est rien d’illégal. Sauf s’il s’agit d’une arnaque, d’une pratique commerciale déloyale ou encore si votre activité consiste à vendre des produits prohibés par la loi.

En effet, il consiste pour le dropshipper (revendeur en ligne : voir comment devenir) à revendre des produits appartenant aux grossistes sur son site de vente en ligne. Il n’effectue ni la gestion des stocks ni des livraisons, cela revient aux fournisseurs de produits.

Tout ce qu’il doit faire c’est de gérer les commandes et de les transmettre au grossiste avec l’adresse de livraison. Ce dernier se charge d’expédier les colis auprès des clients. D’où son appellation en français : livraison directe.

Ainsi, si vous souhaitez lancer une boutique en ligne sans vous prendre la tête avec la logistique, le dropshipping est la solution e-commerce pour vous (voir notre formation à distance). Et pour ne pas avoir à se douter si le dropshipping est-il légal ? Tâcher de suivre toutes les étapes nécessaires.

Qu’est ce que le dropshipping

Les étapes à suivre pour se lancer dans le dropshipping légal

Le dropshipping est-il légal ? La réponse est oui ! Mais à condition que vous remplissiez tous les obligations imposées par la loi. Toutefois, il faut commencer par lancer votre boutique de dropshipping. Voici comment faire :

Sélectionner le produit que vous allez commercialiser sur votre boutique e-commerce

La création d’un site de dropshipping doit commencer par le choix du produit à commercialiser. Ainsi, vous devez d’abord choisir une niche. Vous devez bien la connaître ou même l’avoir comme passion. Ce n’est qu’ensuite qu’il faut trouver des produits.

Ici, l’idée n’est pas de trouver le produit qui se vend. Vous devez vendre certains produits qui sont difficiles à trouver sur le marché et qui entrent dans le cadre de votre niche. Il faut donc éviter les produits vendus dans le commerce.

Il faut proposer le bon produit à vendre en dropshipping. Et pour que votre réponse à la question « le dropshipping est-il légal ? » soit toujours un oui, évitez les contrefaçons. Il est préférable de mettre en vente des produits sans marques plutôt que des supposés produits de luxe qui ne l’est même pas.

Aussi, savoir quoi vendre n’est pas la seule chose que vous devriez faire. Vous devez définir un commerce rentable. De ce fait, ne vous contentez pas de vendre des articles, vous pouvez élargir votre activité et vendre des abonnements ou encore des services. Vous n’avez pas besoin de proposer une large gamme de produits sur votre boutique, une seule suffit.

Sélectionner le produit à vendre en dropshipping

Trouver un fournisseur où vous aller dénicher des produits à commercialiser

Le dropshipping est-il légal ? À chaque étape de la mise en place de e-commerce, cette question se pose toujours. Et la réponse dépend également de votre fournisseur de produits. Vous ne devez donc pas négliger cette étape. Par ailleurs, c’est ce qui garantit la rentabilité de vos affaires.

Ainsi, vous devriez tenir compte de quelques critères. Tout d’abord, vous devriez trouver des fournisseurs qui peuvent générer des produits qui se trouvent dans la niche de votre choix.

N’oubliez pas non plus de comparer les prix auprès des grossistes. Trouvez le bon fournisseur dropshipping qui vous offre la plus grande marge bénéficiaire. Les fournisseurs chinois sont réputés pour leur prix très avantageux.

Vous devriez ensuite choisir un lieu de production. Vous pouvez à cet effet contacter des fournisseurs Drophsipping français, mais le plus courant c’est de travailler avec les fournisseurs à l’étranger comme en Asie ou en Amérique.

À cet égard, une question se pose : le dropshipping est-il légal si vous décidez de collaborer avec des grossistes étrangers ? Pour que ce soit le cas, vous devriez consulter les dispositions légales concernant les taxes et les droits de douane. Ceci peut être à la charge du fournisseur, du revendeur ou encore du client final.

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez recourir à des plateformes de dropshipping du genre Dropizi, Aliexpress, Shopify, BigBuy, Oberlo, Amazon Fba… Notez que certaine de ces plateformes offre un pack e-commerce complet, c’est-à-dire qu’il vous met en contact avec les fournisseurs, ils vous aident à créer votre boutique e-commerce, ils s’occupent de vos livraisons…

Aussi, les plus grandes plateformes de e-commerce du genre, Amazone, Cdiscount, Facebook… mettent à votre disposition des Marketplaces ou place de marché pour vous aider à trouver un fournisseur dropshipping.

Trouver un fournisseur

Créer une boutique en ligne

Vendre des produits sur internet en employant les méthodes du dropshipping implique forcément de posséder un site de vente en ligne. C’est la boutique où vous allez exposer votre catalogue de produit.

Pour cela, vous devez créer un site de vente en ligne e-commerce. Vous pouvez alors engager un développeur web ou lancer vous-même votre plateforme de vente à l’aide des outils qu’internet met à votre disposition. En voici quelques-unes pour vous aider à choisir :

  • Oxatis com : c’est une plateforme qui vous propose de créer et de gérer votre site de vente en ligne de A à Z.
  • Prestashop com : cette plateforme vous aide à ouvrir votre boutique en ligne, mais avec le module prestashop vous pouvez accéder à d’autre fonctionnalité comme les extensions, les plugins ou encore des Widgets.
  • Magento com : c’est un CMS qui vous permet de créer gratuitement et librement votre boutique de dropshipping.
  • Woocommerce en dropshipping : il s’agit d’un plugin de Wordpress qui vous permet de créer votre site web. Toutefois, un nom de domaine et un hébergement vous seront exigés.

À défaut de site internet, le dropshipping est-il légal ? Oui ! Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux pour lancer une boutique de commerce électronique. Vous pouvez par exemple créer une boutique Facebook.

Le dropshipping est-il légal si vous choisissez d’utiliser un site prêt pour l’utilisation ? Cela ne pose aucun problème, vous pouvez trouver un site à vendre sur internet. Il ne vous reste plus alors qu’à vous occuper des formalités juridiques et de la promotion de votre boutique.

Promouvoir votre boutique de dropshipping

Un dropshipping rentable est surtout dû à une bonne publicité. Vous devez alors faire en sorte que votre site soit concurrentiel. Mais pour que la réponse à « le dropshipping est-il légal ? » demeure positive, vous devez éviter la pratique de la concurrence déloyale.

Ainsi, la première chose que vous devriez faire c’est de procéder au référencement naturel de votre boutique en ligne. C’est la seule manière qui vous permet d’être visible aux moteurs de recherches.

Aussi, vous devriez adopter une stratégie marketing qui peut vous faire distinguer des autres dropshipper qui remplissent internet. Vous devez dans ce cas faire votre maximum pour produire un contenu de qualité sur votre boutique.

Pour ce faire, vous devriez tout d’abord afficher un catalogue de produit bien garni et de très bonne qualité. Vous devez proposer vos produits à l’aide d’une ou plusieurs fiches produites. Si vous avez une boutique mono produit, vous pouvez ne publier qu’une fiche-produit. Toutefois, celui-ci doit être parfaitement optimisé.

En outre, vous pouvez utiliser Google Adwords ou encore Google my business pour faire connaître votre boutique de dropshipping auprès des internautes. Vous devriez également assurer le meilleur service client. Ainsi, vous devez être disponible pour interagir avec vos clients.

Notez que les communications est hyper importantes pour que vous puissiez répondre positivement et rassurer les internautes qui se pose la question : « le dropshipping est-il légal ». Vous pourriez aussi leur offrir de petits bonus comme des bons de réduction, une livraison gratuite… pour les fidéliser.

Promouvoir votre boutique de dropshipping

Le dropshipping est-il légal ? Si oui, dans quel cas ?

Comme toute activité de commerce, la revente des produits appartenant au fournisseur est soumise à quelques dispositions législatives et réglementaires. Vous êtes dans l’obligation de les respecter si vous voulez que votre source de revenus complémentaire en ligne soit légale. Ainsi, voici ce que vous devriez absolument faire si vous voulez une réponse affirmative à la question « le dropshipping est-il légal ? » :

Acquérir un statut juridique

Avant de lancer une boutique en ligne, vous devriez impérativement immatriculer votre entreprise. Vous devriez alors acquérir le statut d’auto-entrepreneur étant donné que vous allez effectuer des actes de commerce très régulièrement. Notez que ceci est gratuit et peut se faire intégralement en ligne. Une fois cette étape achevée vous n’avez plus à vous inquiéter de la question « le dropshipping est-il légal ».

Par ailleurs, vous pouvez aussi découvrir notre guide complet concernant le Backlink définition. Ce guide vous propose, comment utiliser cet outil SEO pour améliorer le positionnement de votre site sur les moteurs de recherche. Découvrez aussi sur cet article d’autres outils SEO.

Les éléments qui doivent se trouver sur votre site internet

Le dropshipping est-il légal ? Oui, mais à condition que ces éléments figurent sur le site internet qui sert de vitrine à votre boutique e-commerce :

  • Les mentions légales
  • Les conditions générales de vente
  • La politique de confidentialité
Le dropshipping est-il légal ?

Ces informations sont fournies pour que vos clients puissent avoir confiance en la légalité de votre commerce. Leur contenu dépend de votre statut juridique en dropshipping, mais en gros, vous devriez mentionner votre nom ou raison sociale, votre adresse et vos contacts.

Dans ce cas, le dropshipping est-il légal ? Ces informations ne suffisent pas pour affirmer si vous voulez développer le commerce en ligne en toute légalité. D’autres éléments doivent en effet être mentionnés. C’est le cas de :

  • La barre à cookies où vous avisez aux visiteurs de votre site des cookies qu’ils vont cumuler.
  • Le tunnel de vente où vous résumez la commande (découvrez comment créer un tunnel de vente). Ceci contient la facturation et le prix total, les frais de port et les informations sur l’expédition, la quantité de produits…
  • Le délai de livraison doit aussi être mentionné sur votre boutique même si vous ne vous en occupez pas.
  • Le droit de rétractation qui signifie que le client final peut renvoyer la marchandise et exiger le remboursement dans un délai de 14 jours.

Aussi, vous devriez effectuer une déclaration à la CNIL ou Commission nationale de l’informatique et des libertés. Et enfin, vous devez absolument remplir vos obligations tenant à la comptabilité et à la déclaration des revenus.

Maintenant la question « le dropshipping est-il légal » ne se pose plus. Il ne vous reste plus qu’à profiter de tous les avantages du commerce électronique.

Des Offres Spécialeset Conseils par Email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

✅ L’inscription est gratuite, vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur skype
Partager sur email
Partager sur pinterest
Vous aimerez aussi ❤️
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Démarrer un site E-Commerce à 10 000€/mois