Comment créer un site marchand ?

4.7
(37)
Comment créer un site marchand ?

Selon la Fevad ou Fédération du e-commerce et de la vente à distance, les ventes sur internet ont atteint les plus de 129 milliards d’euros en 2021. De 2019 à 2021, il y a eu une augmentation de 24,9 % et de 2020 à 2021, la hausse a été de 15,1 %. Cela signifie que la vente en ligne prospère et que c’est un secteur à envisager si vous cherchez un projet rentable. Pour vous lancer dans l’e-commerce, il faut créer un site marchand en suivant quelques étapes, en utilisant quelques outils et en adoptant quelques stratégies marketing.

Sommaire de l’article 🙌

Les étapes à suivre avant la création d’un site marchand

Avant la création d’un site marchand, vous devez choisir un secteur d’activité et un statut juridique. Vous devez ensuite rédiger un cahier des charges pour votre site e-commerce, et rédiger un business plan.

Choisir un secteur d’activité

Que souhaitez-vous vendre pour gagner de l’argent en ligne ? Pour répondre à cette question, vous pouvez prendre en compte certains points comme votre passion, votre savoir-faire et le domaine dans lequel vous excellez ou encore le secteur le plus prometteur et le plus rentable.

Bien choisir le secteur d'activité le plus prometteur
Bien choisir le secteur d’activité le plus prometteur ! 🤔

Si vous avez trouvé la réponse, étudiez le marché concerné. Qu’en est-il des concurrences et des prix qu’ils proposent ? Quelles sont les cibles ? Quels sont les services additionnels à proposer ? Etc. Après avoir choisi votre secteur d’activité et donc après avoir trouvé le type de produit ou service que vous voulez vendre, vous devez choisir un statut juridique.

Choisir un statut juridique

Si vous voulez vous lancer dans le secteur de l’e-commerce, vous devez avoir un statut juridique. Pour la vente en ligne, vous pouvez choisir un statut d’auto-entrepreneur, EI ou EIRL ou encore un statut de société.

  • Auto-entrepreneur

C’est un statut parfait pour un e-commerçant qui souhaite se lancer dans la création d’un site marchand. La structure juridique est simple, en plus vous pouvez obtenir l’immatriculation en ligne. Vous avez le droit de ne pas facturer la TVA, et donc de proposer des produits en HT.

C’est pratique pour attirer les clients étant donné que les produits seront environ 20 % moins chers comparée à un paiement avec la TVA sur le e-commerce. En optant pour ce statut par contre, vous serez limité en termes de chiffre d’affaires.

  • EI ou EIRL

Vous pouvez aussi choisir un statut EI pour la création d’un site marchand. Dans ce cas, vos patrimoines personnels et professionnels seront mélangés. Vous pouvez les séparer en optant pour le statut EIRL. Qu’il s’agisse d’EI ou d’EIRL, les formalités sont assez complexes comparés aux formalités du statut auto-entrepreneur. L’accès à ces statuts est également payant.

En tant qu’entreprise, vous avez l’obligation de facturer la TVA, mais il vous est par contre possible de réduire les frais (comme l’approvisionnement par exemple) sur vos factures professionnelles. Vous ne serez pas non plus limité en termes de CA. Il est donc possible d’être très ambitieux, sans avoir peur de sortir du cadre légal.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

  • Statut société (SARL, EURL et SAS)

Vous pouvez également choisir un statut de société SARL ou EURL si vous voulez monter un site marchand, et surtout pour lancer le projet avec des partenaires. Un statut de société permet entretemps de protéger les patrimoines personnels.

La rédaction de la structure est par contre un peu complexe. Outre ces points, il y a l’impôt qui peut être élevé allant jusqu’à 30 % du CA. La boutique sera entretemps assujettie à la TVA.

Si vous visez la simplicité alors que vous voulez un statut de société, optez pour SAS. En plus d’être simple, ce statut est flexible, en plus vos revenus seront considérés comme étant un salaire. Avec ce statut, vous pouvez aussi partager votre projet avec des investisseurs externes par exemple.

Rédiger un cahier des charges

Le cahier des charges vous permet d’avoir une vue d’ensemble sur le projet que vous voulez réaliser, donc sur la création de sites marchands que vous voulez entreprendre. Si vous voulez faire appel à des prestataires (un freelance, une agence web, etc.), le cahier des charges leur permettra de cerner ce dont vous avez besoin.

Ce document permet également d’éviter les erreurs lors du lancement et du pilotage de votre projet. Le cahier des charges doit comprendre la présentation du projet (la société, le secteur d’activité, les leviers de croissance, les stratégies de fidélisation, les cibles, etc.). Il doit aussi contenir les besoins et les objectifs. À cela s’ajoute une évaluation du budget.

Si vous avez du mal à rédiger votre cahier des charges, faites appel à un chef de projet e-commerce, à un maître d’œuvre ou encore à une agence de conception de sites web par exemple.

Créer un business plan

Le business plan est un document assez complet qui vous sera de grandes aides quand vous allez formaliser votre projet de site marchand. Vous aurez aussi besoin de ce document pour convaincre des investisseurs.

La rédaction du business plan e-commerce nécessite une étude du marché. Pour cerner le secteur que vous avez choisi, vous pouvez utiliser les chiffres fournis par la Fevad. Après l’étude du marché, présentez votre activité, votre statut juridique, le produit ou service que vous proposez, vos objectifs et vos plans d’action ainsi que votre plan d’affaires (le chiffre d’affaires, la marge, le panier moyen, les charges fixes, les charges variables, etc.).

Créer un business plan

Vous pouvez vous inspirer de modèles de business plan en ligne si vous avez du mal à rédiger le vôtre. Vous pouvez aussi solliciter l’aide d’un professionnel comme un expert-comptable ou encore une agence digitale par exemple.

La création du site marchand

Pour la création d’un site internet, vous avez deux possibilités. Vous pouvez choisir une solution propriétaire (SaaS) ou un logiciel libre (CMS open source).

Solutions propriétaires pour concevoir un site web de vente en ligne

Une solution propriétaire prend la forme d’un logiciel de création de sites que tout le monde peut utiliser. Elle est parfois appelée SaaS. L’avantage avec cette option, c’est qu’elle permet de créer un site marchand facilement.

En contrepartie, le créateur de site doit payer un abonnement. Les services et fonctionnalités proposés dépendent de l’abonnement et du logiciel choisi. Parmi les solutions SaaS que vous pourrez utiliser, il y a Shopify, Wix ou encore Dropizi. La liste est bien sûr non-exhaustive.

  • Créer un site e-commerce avec Shopify

La création d’un site marchand avec Shopify est assez simple. Vous aurez droit à un essai gratuit de 14 jours, ce qui vous permet de tester pleinement la plateforme avant de vous engager. Pour commencer, vous devez renseigner des informations (le nom de votre boutique e-commerce, etc.).

Une fois l’inscription terminée, vous pouvez ajouter vos produits au site créé. Cet ajout s’effectue dans la partie « Produits ». Cliquez juste sur « Ajouter un produit » pour démarrer l’ajout et la création de vos fiches produits. Vous devez indiquer un titre et une description pour chaque produit. Vous pouvez ensuite ajouter des fichiers multimédias comme une photo ou encore une vidéo. Après, indiquez un prix de vente et un moyen de paiement.

Dans le cas où votre site marchand concerne des produits que vous vendez et expédiez et non d’une vente en dropshipping, vous devez effectuer un suivi des stocks dans votre espace administrateur. Depuis cet espace, vous pouvez activer la vente ou la mettre en attente en cas de rupture de stock. Vous pouvez même marquer un produit comme étant « épuisé » si c’est le cas.

Le site marchand que vous créez avec Shopify vous donne aussi accès à la gestion et au suivi de l’expédition. Avec ce logiciel SaaS, vous pouvez également créer les pages nécessaires à une boutique en ligne comme la page contact, à propos, FAQ, mentions légales, CGV, etc.

Outre ces points, sachez qu’il vous est aussi possible de personnaliser totalement votre boutique en choisissant un thème, en personnalisant la page d’accueil, les menus de navigation, etc. Quant au paiement, vous pouvez le configurer facilement.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

  • Créer un site e-commerce avec Wix

Avec Wix, vous pouvez aussi créer un site marchand facilement. Les étapes à suivre pour construire un site de vente en ligne sont assez simples. Vous devez tout d’abord choisir le template qui vous convient. Wix propose plus de 500 templates.

Vous devez ensuite personnaliser le design de votre site marchand, ajouter vos produits, créer vos fiches produits comprenant les descriptions, les photos, etc. Après ces étapes, vous devez choisir une passerelle et un moyen de paiement et configurer la livraison.

Il ne reste plus qu’à choisir un domaine personnalisé et à lancer la plateforme en ligne. Avec Wix, vous aurez accès à un tableau de bord que vous pourrez utiliser pour gérer et exécuter des commandes, gérer les paiements, analyser les données, et bien d’autres encore.

Wix propose une version gratuite, mais elle est très basique. Si besoin de fonctionnalités et options supplémentaires, il est conseillé de basculer vers la version payante.

  • Créer un site de vente en ligne avec Dropizi

Bien que la plupart des solutions SaaS proposent des services et fonctionnalités pratiques pour le dropshipping, Dropizi excelle dans ce domaine. Pour profiter de cette solution 100 % clé en main, vous devez vous inscrire gratuitement sur le site. Vous devez ensuite choisir le design de votre site marchand. Après ces étapes, vous aurez accès à un espace administrateur où vous pourrez créer des pages, personnaliser votre site, etc.

Dropizi vous propose ensuite l’importation de vos produits sur votre site fraîchement créé. Si vos fournisseurs sont sur Aliexpress, l’importation peut être automatisée, mais vous pouvez tout à fait choisir d’autres fournisseurs.

Vous pouvez ensuite créer votre marque et ajouter un logo. Vous pouvez faire appel à un graphiste pour le logo ou pour toutes autres tâches de graphisme si nécessaire. À noter qu’il existe également des outils de création de logos gratuits sur le Net. Si vous êtes satisfait de votre site, vous pouvez passer à l’étape suivante : l’ajout d’un moyen de paiement sur un site e-commerce. Dans le cas contraire, vous pouvez personnaliser de nouveau votre site.

Après le paiement, ajoutez un mode de livraison, un nom de domaine, puis personnalisez les mentions légales et les CGV. Il ne reste plus qu’à lancer votre boutique en ligne.

Créer un site marchand

Développer un site web de vente en ligne avec un CMS open source

Vous pouvez aussi créer un site marchand avec un CMS open source. Cette solution est plus flexible, car vous aurez accès au code source du CMS choisi. Vous pouvez donc créer librement votre site internet en utilisant des plugins, etc.

Le problème avec un CMS c’est qu’il nécessite quelques connaissances techniques (des connaissances en informatique, en développement, etc.). Parmi les CMS que vous pourrez utiliser, il y a par exemple Prestashop et Woocommerce.

  • Utiliser Prestashop pour développer un site internet axé sur la vente en ligne

Prestashop est un des CMS français qui permettent de créer un site marchand gratuitement. Il est intuitif et son back-office est ergonomique. Il propose des outils ainsi que 500 fonctionnalités pour un site marchand.

Pour utiliser ce CMS, il faut tout d’abord le télécharger et l’installer. Après le téléchargement, vous allez obtenir un fichier ZIP que vous devez décompresser et uploader. Vous devez aussi télécharger un FTP et le relier au serveur que vous utilisez. Après ces manipulations, vous devez créer une base de données en utilisant une application comme Php My Admin par exemple.

Vous devez aussi choisir un thème. Prestashop vous en propose dans la rubrique « Préférences ». Une fois que vous aurez choisi le thème qui vous intéresse, vous pouvez le valider en cliquant sur « utiliser ce thème ». Vous pouvez ensuite créer des fiches produits et des catalogues. Outre ces points, il faut aussi configurer la boutique (paiement, délais de livraison, ajout et personnalisation des pages, etc.

  • Créer un site e-commerce avec Woocommerce

WooCommerce est un CMS très prisé par les créateurs de sites marchands pas chers. Pour l’utiliser, il faut tout d’abord choisir un hébergeur et un serveur. Il faut ensuite télécharger WordPress. Comme avec Prestashop, vous obtiendrez un fichier ZIP à décompresser. Vous devez ensuite télécharger un FTP à relier au serveur. Il ne reste plus qu’à suivre les instructions pour installer le module WooCommerce accessible dans la rubrique des extensions.

Une fois l’installation terminée, vous devez choisir un thème et configurer votre boutique en ligne en créant des pages produits et des catalogues, en choisissant un moyen de paiement et une option pour la livraison, etc. L’utilisation de WooCommerce nécessite des notions en HTML et en CSS, mais il permet d’obtenir un site sur mesure.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Créer un site marchand qui respecte les règlementations

À noter qu’un site marchand est régi par la loi et doit être conforme aux réglementations de l’article de loi 2004-575 et à celles du Code de la consommation. À cela s’ajoutent les exigences de la loi Hamon en e-commerce. Si vous voulez rester dans le cadre légal, vous devez respecter certaines exigences lors de la création de votre site notamment concernant les mentions obligatoires, les conditions générales de vente, les informations à communiquer aux internautes ainsi que les cookies et la collecte des données.

Les mentions obligatoires

Un site marchand doit contenir diverses mentions, mais les plus importantes sont celles dites obligatoires. Un site e-commerce doit tout d’abord afficher des informations comme :

  • Le nom et prénom du propriétaire (ou la dénomination sociale s’il s’agit de personne morale)
  • L’adresse de l’entreprise
  • Les contacts (téléphoniques, mails, etc.) du propriétaire de l’entreprise
  • Le capital et le siège social
  • Le n° d’immatriculation au registre du commerce et au registre des métiers
  • Le n° TVA intracommunautaire
  • Le nom du responsable de la publication
  • Les coordonnées de l’hébergeur
  • Etc.

Les conditions générales de vente

Vos conditions générales de vente doivent être facilement accessibles sur le site marchand et doivent contenir des informations importantes concernant les frais de retour, le délai et la procédure de rétractation, les modalités de remboursement, un formulaire de rétractation, les caractéristiques du produit, le prix et le moyen de paiement, le mode et le délai de livraison, etc. Vous devez également indiquer des informations concernant la garantie légale et la garantie vice caché.

conditions générales de vente

Les informations à communiquer aux internautes

Dès le début d’une commande jusqu’à sa finalisation, un internaute doit accéder aux informations dont il a besoin. Vous devez configurer votre site marchand de manière à ce qu’il puisse informer les clients sur les frais de livraison et le moyen de paiement, les restrictions concernant la livraison, les CGV, etc. Vous devez aussi permettre aux clients de vérifier les commandes avant chaque validation et proposer des cases à cocher (et non pré-cochées).

Le processus de commande de votre site marchand doit au moins être composé de trois étapes, dont l’accès au détail du panier et à son prix total, la possibilité de modifier la commande et la confirmation de la commande (précédée par la validation des conditions générales de vente).

Pendant le processus de commande, votre site doit informer les clients sur les langues proposées, la durée du contrat, la date de livraison, le système d’archivage du contrat, etc.

Les cookies et la collecte de données

Sachez que vous devez aussi informer les internautes sur l’utilisation des cookies sur votre site marchand. Vous devez le faire à l’aide d’une bannière par exemple. Étant donné que vous allez créer une boutique en ligne, vous aurez besoin d’informations clients pour constituer votre base de données.

Vous devez donc faire une déclaration à la CNIL et respecter certaines obligations comme le fait de ne rien collecter sans l’accord du client, la sécurisation et la confidentialité des données, etc.

Site marchand : des stratégies marketing à adopter

Vous avez maintenant votre site marchand, mais comment le promouvoir et réussir des ventes ? Il faut que vous adoptiez des stratégies marketing comme le content marketing, l’emailing, le retargeting ou encore le marketing social média.

🚀 Les secrets d’un vrai business sur internet à 22 000€ par mois

Le content marketing

Le content marketing ou le marketing de contenus est une stratégie qu’un site marchand ne doit pas négliger. Il consiste à créer des contenus (articles de blog, guides, vidéos, etc.) pour permettre aux internautes d’obtenir des informations au sujet du site, des produits, du marché, etc.

Ces contenus permettent de convaincre les cibles d’aller sur le site e-commerce concerné et d’y passer commande. Ces contenus permettent également à votre site marchand de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche à l’aide des mots-clés par exemple.

Vous pouvez faire appel à un professionnel pour travailler la stratégie de référencement SEO de votre site marchand par exemple pour le propulser dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

L’emailing

L’emailing vous permet de fidéliser des clients, d’encourager des prospects, de prouver le professionnalisme de votre site internet, etc. L’email de bienvenue et les newsletters vous permettent par exemple de fidéliser les clients.

L’email de relance en cas d’abandon de panier vous permet d’encourager un prospect à finaliser sa commande. Vous pouvez ajouter un coupon de réduction par exemple pour plus de résultats. Il y a aussi l’email de feedback qui montre votre implication sur le site. En l’envoyant aux clients, vous pouvez recueillir leurs avis au sujet de votre plateforme ou de vos produits.

Le retargeting

Grâce à cette stratégie, vous pourrez réussir vos premières ventes rapidement. En fait, un internaute qui passe sur un nouveau site marchand ne va pas forcément y passer commande. Il risque même de ne plus y revenir malgré les efforts de l’e-commerçant sur le design, les prix et autres.

Pour inciter ces internautes à passer commande chez vous, il y a le retargeting. Vous allez en quelque sorte les tracer et les suivre à l’aide de publicités ciblées qu’ils verront même s’ils sont sur d’autres sites.

stratégie de retargeting

Le social média

D’après les dernières études concernant l’usage d’internet, 4,62 milliards de personnes sont actives sur les réseaux sociaux. La France seulement compte 52,60 millions d’utilisateurs actifs sur ces réseaux, ce qui équivaut à environ 80,3 % de la population.

En somme, il y a beaucoup de clients potentiels sur les réseaux sociaux et ce serait dommage de s’en priver. En utilisant un marketing social média, vous pourrez gagner en visibilité, promouvoir, voire même réussir des ventes.

Vous pouvez par exemple utiliser des outils pour insérer des liens renvoyant sur votre site marchand sur des réseaux comme Facebook, Twitter, etc. Vous pouvez aussi faire appel à des influenceurs pour booster vos stratégies, pour promouvoir un produit, pour faire connaître votre marque, etc.

Recevez nos offres spéciales et conseils de Pro par email 💌

Réservés uniquement aux inscrits !

L’inscription est gratuite. Vos données resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Femme réussite formation facile
L'auteur de l'article 👨‍💻
Partager sur 🤙
Vous aimerez aussi ❤️
Commentaires 👋
Laisser un commentaire 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🚀 Les secrets d'un vrai business sur internet à 22 000€ par mois